Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Guide d'achat

Guide d'achat

Choisir son lave-vaisselle - Guide d'achat - E.Leclerc LECLERC ROCADE

Trouvez le lave-vaisselle qu’il vous faut !

 

 

Vous habitez seul(e) ?

Optez pour une capacité de 4 à 6 couverts !

Destinés aux célibataires, les plus petits modèles peuvent contenir l’équivalent de 4 à 6 couverts. Avantage : ils sont compacts et trouvent facilement leur place dans les petits logements. Si vous habitez dans un studio, mieux vaut privilégier les appareils silencieux (moins de 47 décibels). Question de confort.

 

lave-vaisselle.jpg

Vous vivez en couple ou en famille ?

Choisissez un lave-vaisselle d’une grande capacité ! 

Au-delà de 2 personnes à la maison, choisissez une machine d’au moins 8 couverts. Si vous êtes 4, une capacité de 12 couverts est suffisante. Sachez qu’il existe aussi des lave-vaisselle pour 15 couverts. Et n’hésitez pas à voir grand si vous recevez régulièrement du monde. Plus le lave-vaisselle a une grande capacité, moins on le fait tourner, plus on économise de l’énergie.
 


Vous avez une cuisine intégrée ?

Orientez-vous vers un lave-vaisselle intégrable ou encastrable !

Les lave-vaisselle intégrables sont vendus sans façade et sans parois latérales. Ils se glissent alors dans l’espace qui leur est destiné et se dissimulent derrière une plaque d’habillage assortie à la cuisine.
Vous pouvez aussi opter pour un semi-intégrable : seul le bandeau de commande reste visible. Histoire de garder un œil sur la machine.
Il existe aussi des lave-vaisselle encastrables. Le dessus de ces appareils se retire pour pouvoir être glissés sous un plan de travail.
 


Vous disposez de peu de place ?

Choisissez un lave-vaisselle compact !

Vous manquez de place dans votre cuisine ? Sachez qu’il existe des lave-vaisselle de 45 cm de largeur et d’autres de la taille d’un micro-ondes qui permettent de laver de 6 à 7 couverts. Pour économiser de la place, vous pouvez aussi choisir un lave-vaisselle combiné à un four et une plaque de cuisson. Idéal pour un studio !
 

 

7 critères pour bien choisir votre lave-vaisselle

1.    La capacité

En fonction de la taille de la famille

Combien de personnes vivent à la maison ? 1, 2, 6 ? En fonction de la taille du foyer, vous choisissez la capacité de votre lave-vaisselle, celle-ci s’exprime en nombre de couverts :

  • célibataire : une capacité de 4 à 6 couverts ;
  • couple : 8 couverts ;
  • famille de plus de 4 personnes : à partir de 12 couverts. Certaines machines lavent 14 à 15 couverts.

2.    Les programmes

Le choix le plus large possible

Plus l’éventail de programmes est large, plus vous pouvez adapter vos lavages à la vaisselle.
Les programmes basiques :

  • le programme 45°C à 55°C permet un lavage rapide et économique si la vaisselle est très peu sale ;
  • le programme 55°C à 65°C est adapté à la vaisselle quotidienne moyennement sale ;
  • le programme de 65°C à 75°C permet un lavage intensif sur une vaisselle très sale, type casseroles.


Les programmes spéciaux :

  • le cycle « Éco » nettoie à basse température et économise ainsi de l’électricité ;
  • le cycle intensif « Rapide » permet d’éliminer les salissures bien accrochées à la vaisselle quotidienne. Il dure entre 30 et 45 minutes ;
  • la fonction « Demi-charge » est pratique pour mettre en route une machine à moitié pleine. Les consommations d’eau et d’électricité sont alors réduites ;
  • la fonction « Départ différé » est très utile pour lancer les machines en pleine nuit et profiter des heures creuses ;
  • l’option « Intelligent » analyse grâce à des capteurs l’état de la vaisselle et lance le programme (température, quantité d’eau, durée) adéquat.

3.    La consommation

Attention aux nouvelles étiquettes énergétiques

Aujourd’hui, les lave-vaisselle consomment en moyenne de 10 à 15 litres d’eau par machine. Les plus économes descendent même à 6 litres. Et comme 80 % de l’énergie dépensée sert à chauffer cette eau, moins il y en a, mieux c’est. À titre de  comparaison, une vaisselle à la main demande 10 à 20 litres d'eau (beaucoup plus si on n'utilise pas de bassines et qu'on rince « à l'eau courante »).

Les étiquettes-énergie apposées sur toutes les machines neuves donnent leur « classe énergétique ». Depuis 2010, de nouvelles étiquettes sont apparues. Et elles seront obligatoires fin 2011.

En effet, les innovations technologiques ont fait naître de nouvelles classes énergétiques : A+, A++, A+++. Dans la classification, les appareils A+++ sont désormais les plus économes, et les plus chers ; et les D sont les plus énergivores, et souvent, les moins coûteux.
La nouvelle étiquette énergétique comportent également de petits pictogrammes indiquant le niveau sonore (en décibels) et la consommation annuelle d’eau.

À savoir : depuis 1995, les appareils étaient classés de A à G. Les A étaient les plus économes, les G, les plus gourmands. Mais aujourd’hui, les E, F et G ne sont plus commercialisés.


4.    Le bruit

lave vaisselle.jpgMoins de 47 décibels

Si votre cuisine est ouverte sur les pièces à vivre, mieux vaut choisir un lave-vaisselle silencieux :

  • entre 39 et 42 décibels, les machines sont considérées comme très silencieuses ;
  • entre 43 et 46 décibels, le lave-vaisselle peut fonctionner sans gêner une conversation ;
  • entre 47 et 50 décibels, le bruit devient très présent. Dans ce cas, il est préférable d’avoir une cuisine indépendante et de fermer la porte.

 À noter : plus la machine est silencieuse, plus elle est chère.
 


5.    La sécurité

Fini les fuites d’eau

La plupart des lave-vaisselle proposent plusieurs systèmes de sécurité :

  • sécurité anti-débordement : si le niveau d’eau dans la cuve est excessif, la machine déclenche automatiquement la vidange. Tous les lave-vaisselle sont équipés de ce système ;
  • sécurité anti-fuite : le système « aquastop » coupe l’arrivée d’eau en cas de fuite. On échappe ainsi à l’inondation et à la facture salée ;
  • sécurité enfants : le système verrouille la porte et empêche toute modification de programme en cours.

6.    L’entretien

Une cuve en acier

Pour assurer la longévité du lave-vaisselle, mieux vaut choisir une cuve en acier inoxydable ou en polypropylène. Elle résiste mieux aux odeurs et aux taches. Elle permet une meilleure isolation phonique et elle ne s’oxyde pas. Pour faciliter l’entretien, préférez des filtres à eau et des récipients de collecte auto-nettoyants. Ou du moins facilement démontables.