Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil pratique

L’hygiène intime au quotidien - Conseil pratique - E.Leclerc AMBOISE

hygiene_intime_image_w320_h248.pngL’hygiène intime au quotidien

 

Prendre soin quotidiennement de la partie la plus intime de son corps en privilégiant des produits d’hygiène appropriés contribue à limiter les risques d’infections et de démangeaisons.

 

Hygiène intime : les causes d’un dérèglement

 

Le stress, le port de pantalons très serrés, la lingerie en synthétique, la piscine, une hygiène intime excessive ou inadaptée, les fluctuations hormonales (grossesse, règles, ménopause…) favorisent le déséquilibre de la flore vaginale. Ce qui peut alors donner lieu à des irritations et autres démangeaisons très désagréables et gênantes au quotidien.

 

Hygiène intime : des règles de bon sens

 

Pour éviter ces désagréments, il est donc essentiel d’avoir une hygiène intime irréprochable. Mais être propre ne veut pas non plus dire être aseptisée et en faire trop. Car tomber dans l’excès peut être aussi source d’ennuis. Il suffit de prendre quelques précautions simples et d’adopter des gestes et des produits adaptés.

  • Une toilette externe une fois par jour est amplement suffisante. Car à trop se laver, on court le risque de modifier la flore vaginale, de supprimer les cellules protectrices et de rendre le terrain propice aux infections.

  • Évitez l’usage du gant de toilette ou d’une éponge : ce sont des nids à microbes car ils macèrent toujours en milieu humide. Lavez-vous à mains nues et propres.

  • N’appliquez jamais de déodorant dans cette région car cela risque d’agresser les muqueuses.

  • Ne portez pas de vêtements trop serrés à l’entrejambe et préférez le coton qui laisse la peau respirer.

 

Hygiène intime : des produits adaptés

 

  • Pour protéger cette zone délicate, privilégiez un soin nettoyant intime, doux pour les muqueuses. Le but est de nettoyer mais, aussi, de prévenir les irritations et renforcer les défenses naturelles.

  • Privilégiez, au quotidien et en dehors de toute pathologie, un produit au pH compris entre 4,5 et 8/9.

  • Optez pour une formule sans savon, sans paraben, sans colorant et sans alcool, testé sous contrôle médical par des gynécologues et/ou des dermatologues.

  • Certains produits contiennent des agents apaisants (camomille, bardane, edelweiss…) et hydratants comme la glycérine ou l’huile d’amande douce.

  • Quelle que soit la texture sélectionnée, gel, savon liquide, mousse ou pain surgras, ce soin lavant s’utilise sur les muqueuses externes et se rince abondamment à l'eau claire. Les mousses et les gels sont plus doux car ils permettent de se nettoyer sans frotter.

  • Les lingettes intimes nettoient en douceur et rafraîchissent à tout moment de la journée après une activité sportive, avant un rendez-vous médical ou quand vous en ressentez le besoin. Imprégnées d’une solution nettoyante sans savon à pH alcalin doux, elles sont, pour la plupart, constituées d’un tissu naturel et s’utilisent très facilement. Certaines d’entre elles sont 100 % biodégradables et peuvent donc se jeter dans les toilettes.