Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

choisir son huile - Conseil Pratique - E.Leclerc ARCONNAY

art_huileversement_1.jpgChoisir son huile sans se tromper !


Viscosité, huile minérale ou synthétiques… Si ces mots vous semblent obscurs, découvrez tous nos conseils pour bien choisir votre huile moteur.

 
Comment lire l’étiquette d’un bidon d’huile ?
 
Le principal point de différenciation d’une huile moteur : sa viscosité. Celle-ci est indiquée sur le bidon sous la forme de 2 nombres.
Par exemple : 10 W 40.
10 W : indique la viscosité à froid (W = Winter – hiver en français). Plus ce premier chiffre est petit, plus l'huile est fluide à basse température. Elle sera ainsi efficace dès le démarrage de votre voiture à froid.
40 : indique la viscosité à chaud. Plus ce second chiffre est élevé, plus l'huile reste visqueuse à haute température, et donc en cas de conditions extrêmes, comme un long trajet sur autoroute.
 
Comment choisir son huile ?
 
Le choix d’une huile moteur doit avant tout tenir compte des normes définies et homologuées par le constructeur de votre voiture. Trois spécifications internationales ont été créées afin de garantir un niveau minimum de performance : ACEA, API, ILSAC.
 
En fonction de votre motorisation, essence ou diesel, et de votre usage (routier, urbain ou intensif), vous pouvez opter pour une huile de qualité équivalente ou supérieure à l’homologation du constructeur.
 
Passez ensuite au choix de la viscosité :
optez pour un indice de viscosité à froid (le premier chiffre, suivi du W) très bas, voire de 0, si vous habitez en montagne ou en zone très froide,
dans une région chaude, un indice 15 suffira,
choisissez un second chiffre très élevé (40, voire 50) si vous habitez en région chaude ou pour protéger au mieux un vieux moteur.
 
 
Quand faire la vidange ?
 
L’intervalle de vidange est défini par le constructeur automobile en fonction des performances techniques de l’huile et des caractéristiques moteur. Celui-ci est déterminé par 2 paramètres : le kilométrage et le temps d’utilisation. Toutefois en fonction des conditions d’utilisation du véhicule (usages citadins, conduite sportive, petits trajets répétitifs, embouteillage, conditions climatiques extrêmes), il est recommandé de réduire l’intervalle de vidange. Nous vous conseillons alors une vidange tous les 7 500 km ou au minimum 1 fois par an. Le changement systématique du filtre à huile est recommandé.
 
 
Contrôler le niveau d’huile
 
Il est normal que votre moteur consomme un peu d’huile, pensez à contrôler régulièrement le niveau d’huile à l’aide de la jauge prévue à cet effet.
 
Les Centres L’auto E.LECLERC vous proposent une gamme complète de bidons d’appoint pour ajuster le niveau entre 2 vidanges. Nous vous recommandons de faire votre niveau d’huile (sur un sol plan et moteur froid) 1 fois par mois ou avant un long trajet. Le niveau d’huile doit toujours être situé entre le mini et le maxi de votre jauge sans jamais dépasser le maximum.