Alerte
0/ 0

Qui sont-ils ?

La société Kultive commercialise et valorise les légumes de ses adhérents producteurs, soit chaque année plus de 70 000 tonnes de produits cultivés dans différentes régions de France. Kultive contribue ainsi à la pérennité et au développement de leurs exploitations en mettant en commun ses moyens matériels et humains pour répondre efficacement aux demandes du marché et aux attentes des clients.

 

Kultive est une entreprise à taille humaine avec des bureaux commerciaux et un siège administratif situé à Sandillon, dans le Loiret. Même si Kultive est une petite structure qui emploie une quinzaine de salariés, ce sont environ 800 emplois qui dépendent de la production, du conditionnement et de la commercialisation des légumes produits en France. Par ailleurs, Kultive s'engage auprès de l'association Demain la Terre®, pour des légumes issus d'une démarche agricole écologique et responsable. Ses productions d'aubergines, de poivrons ainsi que de concombres sont certifiées Demain la Terre®. 

 

En savoir plus sur Kultive : http://kultive.fr

Le partenariat

Un contrat renouvelable de 3 ans

En novembre 2018, Kultive et le Groupement d’Achats E.Leclerc ont signé un partenariat commercial pour l’approvisionnement en concombres. Pendant 3 ans, Kultive s’engage à produire des concombres en agro-écologie pour E.Leclerc. Ce dernier lui assure en retour une visibilité sur 3 ans sur les volumes et leur prix d’achat.

 

La Voix des Champs

La démarche La Voix des Champs repose sur un cahier des charges qui intègre des critères et indicateurs à la fois en matière de respect de l’environnement et de la santé des consommateurs et producteurs. A travers ce partenariat durable et ses objectifs ambitieux, E.Leclerc et Kultive s’engagent dans une démarche de progrès agro-écologique.

 

Les objectifs

> Vers des cultures avec moins de pesticides*

- Moins de pesticides pour cultiver : depuis 1995, les producteurs qui adhèrent à Kultive ont mis en place la protection biologique intégrée (PBI) dans les serres afin de limiter l'utilisation de produits phytosanitaires de synthèse. La PBI permet de protéger les cultures des ravageurs en privilégiant les luttes biologiques via l'introduction de phéromones et d'organismes vivants appelés auxiliaires. La PBI vise à obtenir un équilibre acceptable entre les auxiliaires et les ravageurs et non plus à l'éradication totale des nuisibles comme c'est le cas en lutte chimique. Les auxiliaires agissent soit par prédation soit par parasitisme. La PBI est assortie d'un suivi d’indicateurs clés (IFT : indicateur de fréquence de traitement) et du volume de pesticides épandus afin de mesurer leur diminution au fil du temps.

- Moins de résidus de pesticides sur les légumes : au cours de ces 3 ans de partenariat, les producteurs se sont engagés avec des objectifs chiffrés à réduire chaque année le pourcentage maximal de résidus contenus dans leurs concombres.

- Bannir les pesticides les plus préoccupants : en priorité, les producteurs s’attachent à supprimer progressivement les pesticides parmi les pluspréoccupants pour la santé et l'environnement. Ils ne sont plus épandus et ne doivent pas se retrouver dans les analyses de résidus. Un plan de contrôle a été mis en place afin de le garantir.

- Utiliser des solutions de biocontrôle : lorsque cela est possible, les pesticides de synthèse sont remplacés par des solutions de biocontrôle, un ensemble de méthodes de protection des végétaux basé sur l’utilisation de mécanismes naturels.

*Pesticides de synthèse

 

> De meilleures pratiques agricoles

Les producteurs qui adhèrent à Kultive sont engagés dans une démarche qui bénéficie d'une reconnaissance au niveau 2 de la certification environnemental développée par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Exemples de bonnes pratiques agricoles mises en place: 

- Recyclage des déchets de production : la majorité des déchets verts issus des cultures sous serre est récupérée et transformée en compost, y compris les ficelles et clips eux-mêmes biodégradables. Les autres déchets sont collectés et confiés à des prestataires spécialisés.

- Production d'énergie : 5 centrales de cogénération permettent de produire de l'électricité tout en chauffant les serres. 3 chaudières à biomasse, alimentées au bois ou à la paille, sont aussi en service et des dispositifs de stockage d'eau chaude génèrent également des économies d'énergie. Ces systèmes réduisent la dépendance aux énergies fossiles.

- Biodiversité : dans le cadre d’un partenariat avec une école horticole locale, les espaces verts extérieurs du site de Sandillon ont été réaménagés pour préserver et développer la biodiversité.

 

> Des partenariats durables

A travers ce partenariat, E.Leclerc s’engage pour 3 ans : à rémunérer à un juste prix* les producteurs pour leur permettre de conduire sereinement la démarche de progrès La Voix des Champs ; à leur garantir un volume et un prix d’achat. 

* Les produits achetés auprès des producteurs partenaires sont achetés à minima 14% plus cher que le prix des produits issus de l'agriculture conventionnelle chez ce même producteur

 

 

 

Partenariat avec Cybeletech

Dans le cadre de La Voix des Champs, Kultive a signé avec la société CybeleTech (entreprise spécialisée dans les technologies de modélisation et de simulation des grandes étapes du cycle du végétal) un Contrat de Partenariat visant à développer une démarche de progrès pour réduire, d’une part, l’utilisation des phytosanitaires dans le cycle de production, d’autre part, les résidus phytosanitaires présents sur les fruits et légumes.

Cette démarche doit permettre aux filières sélectionnées de mettre en place une conduite des cultures qui aide les producteurs à mieux gérer leurs interventions phytosanitaires et in fine à les réduire au strict nécessaire.

Le Groupement d'Achats E.Leclerc participe au financement de cette démarche qui s’appuie sur la technologie.

Parcelles et variétés

Une dizaine de producteurs engagés dans le partenariat de La Voix des Champs entre E.Leclerc et Kultive avec plus de 27 hectares sur le territoire français desquels sont issus les produits La Voix des Champs.

Pour La Voix des Champs, ils fournissent des concombres de 3 calibres différents.

Plan de contrôle

Pour garantir la qualité, le respect et le suivi des engagements de Kultive, la démarche La Voix des Champs intègre un plan de contrôle :

- De l’ensemble des éléments prévus par le cahier des charges et notamment des produits via des analyses de résidus de pesticides par des laboratoires indépendants

Un suivi des pratiques culturales est également mis en place