Alerte
0/ 0

Les huiles alimentaires bio unissent leurs forces 


Les huiles alimentaires végétales bio, très variées, sont complémentaires sur le plan nutritionnel. Alternez-les ou mélangez-les pour varier les plaisirs et les bienfaits !

Les huiles végétales alimentaires bio sont fabriquées à partir de fruits ou de graines issus de l’agriculture biologique. Elles sont généralement dites « vierges », c’est-à-dire extraites et filtrées sans traitements chimiques ni raffinage. Cette mention est un gage de qualité supplémentaire puisqu’elle permet de conserver toutes les qualités intrinsèques des graines et des fruits. 
 
En effet, les huiles contiennent des vitamines (E et K) et des acides gras insaturés dans des proportions variables. Ces derniers peuvent être constitutifs de certaines cellules et avoir un rôle énergétique. Ainsi, par exemple, les huiles d’olive ou d’arachide contiennent des acides gras mono-insaturés. Les huiles de pépin de raisin, de tournesol, de maïs ou de soja elles, renferment de l’oméga 6 et les huiles de lin, de noix ou de colza de l’oméga 3 . Certaines de ces huiles, comme l’huile d'argan, d'avocat, de carthame ou de pépins de raisin sont même utilisées en cosmétique ! Côté cuisine, l’huile d’olive est parfaite pour la cuisson des aliments à la poêle, alors que les huiles d'arachide, d'avocat et de coco sont idéales pour les cuissons au Wok et en friture. Les autres huiles sont recommandées pour l’assaisonnement : achetées en petits conditionnements, elles peuvent être mélangées ou utilisées en alternance sans s’oxyder !
 
Choix et praticité sont au rendez-vous dans vos magasins E.Leclerc qui proposent, entre autres, avec Bio Village de Marque Repère, des huiles vierges de colza, de tournesol, d’olive, de sésame et même de coco biologique. Toutes sont à conserver à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité. 


(1) Sources :

https://www.lexpress.fr/styles/saveurs/changez-d-huile-c-est-bon-pour-la-sante_2037417.html

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/quelles-huiles-alimentaires-faut-il-privilegier_28663