Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

Confitures... - Conseil Pratique - E.Leclerc

Confiture_Article_image_w320_h248.pngConfitures : c’est vous qui les faites !

Profitez de la profusion des fruits au printemps et en été pour faire vous-même vos confitures, gelées et curds de fruits ! De quel matériel aurez-vous besoin ? Quels fruits et quel sucre devrez-vous choisir ? Voici quelques réponses…
 


Confiture, gelée ou curd de fruits : quelles différences ?

  • La confiture est obtenue par la cuisson de fruits et de sucre. Le tout est porté à ébullition jusqu’à ce que la confiture commence à prendre.
  • Les gelées sont réalisées avec le jus des fruits qui est cuit à gros bouillons avec du sucre. Pour obtenir ce jus, les fruits sont d’abord cuits, puis passés dans un tamis (ou une mousseline) afin d’éliminer la pulpe.
  • Les curds de fruits (oranges, citrons, pamplemousses, fruits de la passion, framboises…) contiennent des œufs et du beurre ou de la crème épaisse. Il est important de remuer le mélange pendant la cuisson et de ne pas le laisser bouillir au risque de le voir cailler. Il atteint la bonne consistance lorsqu’il nappe le dos de la cuillère.
     


Faire ses confitures : quels fruits choisir ?

En mai, faites-vous plaisir avec les fraises, les mûres et la rhubarbe qui sont suivies.
En juin, il y aura les pêches, les nectarines, les abricots, les melons, les cerises, les cassis ou encore les framboises…
Choisissez toujours des fruits mûrs à point, fermes et sans meurtrissures.
 


Faire ses confitures : le matériel nécessaire

Voici la liste des accessoires qui vous seront utiles pour faire vos confitures :

  • une balance pour peser les fruits et le sucre,
  • une grande cuillère en bois,
  • une bassine à confiture, ou un récipient plus large que haut et à fond épais pour que la  chaleur se répande plus facilement,
  • un entonnoir à ouverture large pour remplir plus facilement les bocaux  de confiture,
  • une passoire,
  • une écumoire,
  • un tamis,
  • un moulin à légumes,
  • un dénoyauteur pour les fruits à noyau,
  • un couteau pour éplucher,
  • des pots en verre avec leurs couvercles.


Faire ses confitures : quel sucre choisir ? 

Pour la majorité des recettes, on utilise du sucre cristallisé blanc et, le plus souvent, en poids équivalent à celui des fruits préparés avant cuisson (épluchés, dénoyautés…).
L’important est de suivre la recette, car si vous ne mettez pas assez de sucre, la confiture se conserve mal, si vous en mettez trop, elle a tendance à cristalliser.
Il existe du sucre « spécial confitures » qui contient un gélifiant d’origine végétale permettant de réduire le temps de cuisson à environ cinq minutes.
 


Faire ses confitures : jouez avec les épices et les mélanges de fruits…

Les épices rehaussent le goût des confitures. Selon les fruits, vous pouvez ajouter un peu de vanille, de cannelle, de piment d’Espelette, d’anis, de girofle, de cardamome ou de safran…
Pour des confitures originales, osez des mélanges comme :

  • rhubarbe, fraises et vanille,
  • pommes et vanille,
  • pêches et framboises,
  • abricots et fleur d’oranger,
  • canneberges et oranges, pommes et oranges,
  • citrons verts et abricots,
  • pêches et pistaches…

Essayez aussi la confiture de lait, très prisée en Amérique du Sud sous le nom de dulce de leche.