Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Alerte
0/ 0
Conseil Pratique

Conseil Pratique

Choisir les appareils... - Conseil Pratique - E.Leclerc

appareil-petit-dejeunerComment choisir les appareils pour réussir son petit-déjeuner ?

Et si un petit-déjeuner parfait ne tenait qu’à quelques appareils ! Grille-pain, cafetière, bouilloire, blender, yaourtière… comment bien les choisir ?

 


Le grille-pain

Pour choisir un grille-pain, plusieurs éléments sont à prendre en considération.

  • Le thermostat, qui permet de choisir et de moduler la température et, donc, d’obtenir une tartine croustillante comme vous le désirez.
  • Le nombre et la longueur des fentes pour glisser les tartines : ils varient selon les grille-pains. Le nombre est un élément important, surtout pour une famille nombreuse. Côté longueur, les grille-pains compacts ne sont pas adaptés aux tartines de baguette ! À moins de les couper en tranches courtes et fines.
  • La fonction décongélation : si vous congelez votre pain, il est pratique de pouvoir le décongeler sans avoir à le sortir la veille au soir.
  • L'éjection automatique du pain : cette fonction est très courante. Elle permet de faire sortir le pain lorsqu’il est prêt. Ainsi, à l’extérieur de l’appareil, les risques de brûlure sont minimisés.
  • Le réchauffe-viennoiseries amovible : cette option permet de réchauffer les viennoiseries sans les ouvrir ou sans les glisser dans le grille-pain.
  • Le ramasse-miettes : inutile de retourner le grille-pain pour le vider de ses miettes. Un ramasse-miettes permet en quelques secondes d’ôter les restes.


Aujourd’hui, cet appareil trouve dignement sa place dans la cuisine ou sur la table du petit-déjeuner : il existe des modèles de couleurs (des plus punchies au sobre inox) aux looks rigolos, rétros ou designs. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !


La cafetière

Cafetière électrique à filtre, à piston, italienne, expresso à café moulu ou à dosettes… Le choix de la machine dépend de vos goûts et de votre manière de consommer le café.

  • La cafetière électrique à filtre est adaptée aux familles et aux buveurs de café léger. Elle est simple et facile d’utilisation. Elle permet de réaliser de grandes quantités de café en un tour de main. Certains modèles sont mêmes programmables et équipés d’une verseuse isotherme qui permet de conserver le café au chaud longtemps. Idéal pour les fins de soirée ou les repas familiaux.
  • La cafetière à piston est très simple. On met du café et de l’eau chaude. On attend quelques minutes, puis on abaisse doucement le piston pour pousser le marc vers le fond. Cette cafetière s’adresse surtout aux buveurs avertis. Disponible dans plusieurs formats (pour célibataire ou famille nombreuse), elle présente l’avantage d’être transportable partout.
  • La cafetière italienne, elle aussi transportable partout, se pose et se fait chauffer sur une plaque de cuisson à gaz ou électrique (attention, si vous avez des plaques de cuisson à induction, vérifiez que la cafetière est bien compatible). Après avoir rempli la partie inférieure d’eau, versez le café dans le porte-filtre métallique, puis vissez la partie supérieure. Lorsqu’elle est sur le point de bouillir, l’eau traverse le café et monte dans la partie supérieure. Attention à ne pas laisser bouillir le café, ce qui lui ferait perdre toute sa saveur. Il existe des cafetières italiennes de différentes tailles : pour faire de 2 à 18 tasses de café !
  • La machine à expresso à café moulu (ou percolateur) permet de préparer un café comme au bistro avec du café moulu. Certaines machines sont mixtes, vous permettant d’utiliser soit du café moulu, soit des dosettes.
  • La cafetière à dosettes, automatique ou manuelle, permet de préparer un café en une minute d’une simple pression d’un bouton. Ces appareils sont souvent encombrants (il faut de plus penser à un espace de stockage pour les recharges), mais la qualité du café servi n’est plus à démontrer. C’est une formule idéale pour les personnes qui boivent peu de café, mais apprécient de pouvoir disposer d’un large choix.


La bouilloire

Vous préférez le thé ou le café soluble ? La bouilloire est faite pour vous !
La bouilloire électrique semble être la moins énergivore, pour deux raisons simples et mécaniques : elle est bien isolée et, comme sa résistance est en contact avec l’eau, elle est plus performante. Pour la conserver en bon état, nettoyez-la régulièrement avec du vinaigre blanc. Ce produit naturel facilite l’élimination de dépôts de calcaire.
De nombreuses bouilloires proposent un arrêt automatique lorsque l’eau atteint la bonne température. C’est un élément pratique pour éviter une consommation inutile. D’autres bouilloires émettent un sifflement. Le choix dépend de l’utilisateur.

 

Le blender

Le blender sert à hacher, découper, mélanger des ingrédients variés pour obtenir des compotes, des soupes, des milk-shakes, des coulis à partir de fruits ou de légumes, voire même des glaçons. Il peut aussi être utilisé pour réaliser de la pâte à crêpes. Pour bien le choisir, il faut tenir compte de plusieurs critères comme la puissance du moteur, la capacité du bol, les fonctions annexes.

  • La puissance des moteurs varie de 350 à 1 100 watts. Choisissez-la en fonction de votre utilisation. Pour une purée de fruits, optez pour une puissance moyenne de 400 watts. Pour piler de la glace, comptez au moins 500 watts.
  • La contenance du bol varie de 1,5 litre à 6 litres selon le modèle.
  • Quant aux options, pensez à vérifier :
    • que le bol gradué possède un bec verseur,
    • qu’il y a bien une fonction « pulse », qui permet d’augmenter la vitesse de mixage,
    • que le bloc-moteur n’est pas solidaire du bol, pour faciliter le nettoyage,
    • que le socle possède des patins antidérapants.
  • Côté encombrement, vérifiez que vous pouvez le laisser dans votre cuisine sans avoir à le ranger après chaque utilisation.


La centrifugeuse

La centrifugeuse permet de réaliser de délicieux jus en mélangeant des fruits et/ou des légumes. Son principe est d’extraire le jus en séparant la pulpe, grâce à une force centrifuge. L’élément déterminant dans le choix d’une centrifugeuse repose donc sur la puissance de l’appareil, qui varie en général de 200 à 700 watts.
Plus grande est la vitesse de rotation, plus le volume de jus produit est important. Elle ne doit pas descendre sous les 15 000 tours/minute.
Si vous êtes un adepte des jus frais, choisissez un modèle possédant un réservoir à pulpe, vous récupérerez ainsi davantage de jus.
Pensez aussi à choisir un modèle qui se démonte et se lave facilement. C’est la garantie d’une utilisation plus fréquente (et d’une durée de vie plus longue).


Le presse-agrumes

À la différence de la centrifugeuse, le presse-agrumes ne permet de presser que des agrumes, ce qui élimine d’office les pommes, les poires, les bananes…
Il existe deux types de presse-agrumes :

  • les presse-agrumes mécaniques, qui fonctionnent grâce à la force manuelle. Ils peuvent être en verre, en inox ou en plastique. L'extraction du jus se fait très rapidement. On trouve même aujourd’hui des modèles équipés d'un levier rotatif. Ils permettent d'effectuer des pressions sans exercer aucune force. Il existe aussi des presse-agrumes qui prévoient un dispositif pour retenir la pulpe et les pépins ;
  • les presse-agrumes électriques. Pour ces derniers, vérifiez la capacité du bol, qui peut aller de 250 ml à 1 litre. Ce réservoir est amovible et, bien sûr, lavable. Pensez à regarder si le presse-agrumes est équipé d'un bec verseur pour faciliter le service et d'un système anti-gouttes. Il existe aussi des modèles de presse-agrumes « directs ». Comme leur nom l’indique, ils se placent directement sur le verre ou le pichet. L’intérêt est d’éviter la perte de jus par des transvasements multiples. C’est idéal pour réaliser de grandes quantités.

Pour choisir un presse-agrumes électrique, il convient d’examiner la puissance du moteur. C’est elle qui détermine les performances de l'appareil. En général, elle n’excède pas 300 watts.
Certains presse-agrumes proposent une rotation double sens et des cônes de tailles variables. Cet élément est important pour vous adapter aux différents fruits : citrons, oranges, pamplemousses.
Côté design, le choix est vaste et les industriels ne cessent de proposer des nouveautés très attrayantes.


La yaourtière

Idéal au petit-déjeuner, les yaourts n’auront que plus de saveur s’ils sont réalisés à la main. D’autant que la yaourtière vous permet de choisir la texture qui vous convient, de la plus légère à la plus épaisse.
La yaourtière se compose d’un socle chauffant, d’une grande cuve unique ou de pots en verre et d’un couvercle en plastique. Vous devrez choisir en fonction de vos besoins entre une cuve unique permettant de réaliser 1 ou 2 litres de yaourt ou des petits pots individuels pour une meilleure conservation.
Vérifiez les différents programmes proposés par votre yaourtière : certaines permettent de réaliser des fromages blancs, des desserts lactés, des crèmes et, même, du fromage.
Certaines yaourtières permettent aussi de congeler les pots immédiatement réalisés. Ils passent directement de la yaourtière au congélateur.
Quelques-unes proposent aussi une alarme. Elle permet de connaître le temps exact restant avant la fin du programme. Enfin, les plus haut de gamme proposent un arrêt automatique ou peuvent être programmables. Soyez aussi attentif à la taille des pots. Plus ils sont grands, plus vous pourrez laisser libre cours à votre imagination, associant tour à tour des fruits ou des céréales.