Alerte
0/ 0
image-3
- E.Leclerc

Stylos et cahiers : les indispensables de la rentrée des classes !cahier stylo 320 248.jpg (504821680)

C'est parti pour une nouvelle année scolaire ! Voici nos conseils pour bien choisir les stylos et les cahiers de vos enfants. 

Les indispensables de la rentrée des classes : les stylos

Quel stylo glisser dans la trousse de votre enfant ? Voici des éléments pour trouver celui qui sera le mieux adapté à son âge et à ses habitudes d'écriture. 

 

LES STYLOS CLASSIQUES

Le stylo-plume

Le stylo-plume est l'héritier direct de la plume d'oie et du calame (roseau taillé). Sa pointe en métal guide l'encre sur le papier. Son invention ressemble à une planche de Gaston Lagaffe : en 1883, un courtier en assurance new yorkais, Lewis Edson Waterman, doit faire signer un contrat à l'un de ses clients. Il s'est muni pour cela d'un stylo à réserve d'encre. Mais le stylo se met à fuir et le contrat est couvert de tache. Le temps que Waterman refasse le document, le client est parti. Le courtier invente alors un stylo dans lequel l'encre est amené à la plume par capillarité (plusieurs petits canaux fins) plutôt que par un seul conduit. Ainsi, le débit de l'encre est contrôlé, et les taches sont évitées.  

-Ses plus. Il permet l'apprentissage de la précision du geste. Avec lui, l'écriture demande de l'attention : elle sera plus ou moins fine selon la largeur de la plume. Côté solidité, si l'iridium est le matériau le plus fiable avec l'or, mieux vaut, le temps de la scolarité, opter pour l'acier, beaucoup moins cher. Là encore, le choix entre un modèle jetable ou rechargeable dépendra de la maturité de votre enfant. Autre avantage, son encre s'efface à l'aide d'un effaceur. 

-Pour qui ? Selon les établissements, les professeurs peuvent commencer à demander (ou à autoriser) l'usage du stylo-plume dès le CE2. 

 

Le stylo-bille

Un jour de 1938, László Biró, journaliste hongrois, observe des enfants jouer aux billes après la pluie. Il remarque alors la trace d'eau laissée par la bille sortant d'une flaque. Bingo ! Et s'il essayait d'équiper un stylo d'une petite bille roulant sur le papier ? Encore fallait-il une encre adéquate, plus visqueuse que celle du stylo-plume. Celle de son imprimerie fera l'affaire ! Ainsi naquit l'instrument d'écriture le plus vendu au monde. 

-Ses plus : il est facile à utiliser, bon marché et son encre sèche au fur et à mesure qu'elle s'étale. Ils sont vendus à l'unité ou en lot. En général, votre écolier devra avoir un stylo bleu, un rouge, un vert et un noir. Pratique, le stylo quatre couleurs évite de multiplier les outils ! 

-Pour qui ? Pour les élèves de petites classes qui commencent à apprendre à écrire, car sa pointe est solide (aucun risque qu'elle ne se casse ou s'écrase). Et pas de risques de pâtés ! 

 

Le stylo-feutre

Inventé au Japon dans les années 1960, le stylo-feutre écrit grâce à une pointe de fibres synthétiques (mais les premières étaient en feutre) imbibée d'encre.

-Ses plus. En fonction de la largeur de la pointe, il s'adapte à tous les usages : de l'écriture la plus fine au surlignage fluo. À condition de contenir une encre appropriée, il pourra être utilisé pour écrire sur des surfaces effaçables comme les tableaux blancs. Mais là où les enfants l'adorent, c'est dans toutes les activités ludiques de dessins et de coloriage. Avec sa large palette de couleurs et ses différentes largeurs, le stylo feutre s'adapte à toutes les utilisations. 

-Pour qui ? Pour tous : les tout-petits pourront dessiner avec des feutres lavables (pas de soucis s'ils débordent un peu sur les vêtements !) et non toxiques. Puis, vous pourrez choisir des pointes de plus en plus fines au fur et à mesure que l'enfant grandit et acquiert de la précision. Les collégiens et lycéens auront toujours leurs feutres pour dessiner les cartes de géo ou d'histoire. L'ardoise blanche et ses feutres effaçables font partie de l'équipement des écoliers dès le CP. 

 

LES NOUVEAUX STYLOS 

Le stylo-roller 

Le stylo-roller fonctionne selon le même principe que le stylo-bille, mais l'encre est différente. Sur les modèles classiques, il s'agit de la même que celle des stylos-plume, plus fluide que celle des stylos-billes. Mais il existe désormais des rollers à encre thermosensible. Le principe : l'encre s'efface lorsqu'elle est chauffée. Ce qui fait que le frottement de la gomme spéciale, placée sur l'embout du stylo, chauffe l'encre et la fait disparaître. 

-Ses plus : il glisse plus facilement sur le papier et permet un vrai plaisir d'écriture. Il est également possible de choisir la largeur de la pointe pour des lettres plus ou moins épaisses. Mieux vaut le choisir avec une pointe rétractable car le capuchon pourrait être vite perdu. Les rollers à encre thermosensible, on l'a vu, sont effaçables.

-Pour qui ? Pour tous ceux qui veulent allier douceur du stylo-plume et facilité d'utilisation du stylo-bille. Il peut convenir dès le CP si le maître ou la maîtresse l'autorise. 

Les indispensables de la rentrée des classes : les cahiers et les copies

 

LES CAHIERS

Dans la liste des fournitures distribuée par les professeurs, vous aurez forcément les cahiers dont votre enfant aura besoin : grands, petits, à petits ou grands carreaux. Pour bien choisir, il vous suffira de regarder le grammage qui fait la qualité du papier. Pour un cahier de brouillon, 65 g seront largement suffisants,  80 g étant la norme pour un bon cahier. 

 

AGENDA OU CAHIER DE TEXTE ? 

Un point posera peut-être problème et ce, dès le CE1 : agenda ou cahier de texte ? Les deux servent à inscrire les devoirs à faire et les leçons à apprendre. Si rien n’est imposé par le professeur des écoles, pourquoi choisir l'un plutôt que l'autre ? Voici les avantages de chacun d'eux…

-Le cahier de texte comporte 6 onglets de couleurs différentes : 1 pour chaque jour de la semaine où il y a école. Ainsi, l'enfant peut se repérer facilement. Il est recommandé pour les élèves de primaire, même si certains professeurs des écoles l'utilisent également.

-L'agenda. Chaque page correspond à la date du jour et toutes les pages sont identiques. Son utilisation au collège fait entrer dans la cour des « grands ». L'enfant pourra barrer les devoirs au fur et à mesure qu'ils seront terminés. Un petit conseil tout de même : l'espace pour écrire doit être suffisant ! 

 

LES COPIES

Là encore, tout est sur la liste scolaire : copies simples ou doubles, à petits ou grands carreaux. Comme pour les cahiers, le grammage supérieur ou égal à 80 g est la garantie d'une bonne qualité. 

Quant à la dimension, attention aux « grandes copies », car il existe 2 formats : 

-le « classique » A4, soit 21 x 29,7 cm, 

-le « véritable » grand format, soit 24 x 32 cm. 

En principe, si la liste mentionne juste un paquet de « grandes copies », il s'agit d'un format classique A4.