Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

Le point sur les ampoules - Conseil Pratique - E.Leclerc

Choix_ampoule_image_w320_h248.png

Le point sur les ampoules

L’ampoule classique à incandescence n’est plus commercialisée. Elle a été remplacée par des ampoules moins consommatrices d’énergie : les fluocompactes, les halogènes éco et les LED (ampoules à diodes électroluminescentes). Voici quelques réponses aux questions que l’on se pose à propos de ce changement et de ces nouvelles technologies.

 

Pourquoi les ampoules classiques à incandescence ont-elles disparu ?

Le retrait des ampoules à incandescence a été décidé au niveau européen en 2009. Elles consommaient beaucoup d’énergie et perdaient 90 % de leur énergie en chaleur. Elles étaient classées entre E et G sur l’étiquette Énergie.
Elles ont disparu des rayons progressivement et ont été remplacées par trois types d’ampoules plus économes :

  • les halogènes éco, classés C ou D,

  • les fluocompactes (LFC), classées A,

  • les diodes électroluminescentes ou LED, le plus souvent classées A à A++ (ces dernières étant jugées comme la technologie d’avenir).

Les économies d’énergie que ces ampoules génèrent participent à la lutte contre le réchauffement climatique et vous permettent de réduire votre facture d’électricité.

 

À quoi correspondent les lumens ?

Pour ces ampoules, l’unité de mesure indiquée sur les emballages est le lumen (lm) qui correspond au flux lumineux (quantité de lumière émise). Ainsi, plus le nombre de lumens est élevé, plus l’ampoule éclaire.

Généralement, on trouve également comme indication sur les packagings des ampoules la puissance équivalente pour un même rendu lumineux (c’est-à-dire un même niveau de lumens) des anciennes ampoules à incandescence. Cela pourra vous aider à trouver la puissance de l’ampoule qui vous convient le mieux.

En synthèse, vous pouvez retenir les informations suivantes :
-    les LED sont les moins énergivores : elles auront une puissance consommée de moins de 10 W pour un rendu lumineux d’environ 800 lumens, soit une puissance consommée par une ampoule incandescente d’environ 60-70 W ;
-    les LFC auront une puissance consommée d’environ 12 W pour un rendu lumineux d’environ 800 lumens, soit une puissance consommée par une ampoule incandescente d’environ 60-70 W ;
-    Les éco halogènes auront une puissance consommée d’environ 50 W pour un rendu lumineux d’environ 800 lumens, soit une puissance consommée par une ampoule incandescente d’environ 60-70 W.


Quelles sont les caractéristiques des ampoules halogènes éco ?

  • Les ampoules halogènes éco (ECO 30) permettent une économie d'énergie de 20 à 30 % par rapport aux ampoules halogènes ou à incandescence classiques.

  • Leur durée de vie est d’environ 2 000 heures.

  • Elles s’allument instantanément, sont utilisables sur variateur, compatibles avec un détecteur de présence et supportent les allumages répétés.

  • Elles existent sous différentes formes et tailles.

  • Leur prix est moins élevé que celui des fluocompactes et des LED.



Quelles sont les caractéristiques des ampoules fluocompactes ?

Ampoules_2_image_w282_h231.png

 

 

-Les ampoules fluocompactes (LFC ou basse consommation ou à économie d’énergie ou ECO 80) consomment moins d’énergie que les ampoules à incandescence (entre 75 et 80 %).

-Leur durée de vie est de 6 000 à 8 000 heures.

-Elles existent avec des formes multiples (stick, flamme, spirale) et dans des tailles variées.

-Elles proposent une lumière douce ou intense selon les modèles.

-Il existe désormais des modèles qui supportent des allumages fréquents et leur temps d’allumage s’est réduit.

-Elles sont recyclables.

 

 

Quelles sont les caractéristiques des LED ?

  • Les ampoules à LED (Light Emitting Diodes), ou diodes électroluminescentes, consomment très peu d’énergie. Elles permettent une économie d'énergie d’environ 90 % par rapport aux ampoules à incandescence classiques.

  • Leur durée de vie est de 15 000 à 30 000 heures.

  • Elles s’allument instantanément, supportent les allumages et extinctions répétés, émettent peu de chaleur et certaines sont compatibles avec des variateurs.

  • Elles existent en lumières froides, chaudes ou colorées.

  • Elles sont recyclables.

 

Quelles indications devez-vous retrouver sur l’emballage des ampoules fluocompactes, halogènes éco et LED ?

  • Leur durée de vie en nombre d’heures.

  • Leur efficacité lumineuse en lumens ; plus le chiffre est grand, plus l’ampoule émet de lumière.

  • L’équivalence en puissance consommée par les anciennes ampoules à incandescence (cette information n’est cependant pas obligatoire).

  • Le temps de « chauffage » pour obtenir 60 % du flux lumineux total.

  • Les dimensions de l’ampoule (longueur et diamètre).

  • La température de couleur : blanc chaud tirant vers le jaune (température basse) ou blanc froid tirant vers le bleu (température haute).

  • Le nombre de cycles allumage-extinction.

  • L’adresse du site Internet du fabricant.

  • Un avertissement dans le cas où l’ampoule ne peut pas fonctionner avec tous les variateurs.

  • L’étiquette Énergie, qui est obligatoire depuis septembre 2013, avec la classe énergétique de l’ampoule (de A++ pour les plus économiques à G pour les plus dépensières) et sa consommation en kWh/1 000 heures d’éclairage.


Que faire de vos ampoules en fin de vie ?

  • ampoules_incan_image_w134_h92.png

    Les halogènes ne sont pas recyclées. Jetez-les dans la poubelle des déchets ménagers classiques.

  • Les ampoules fluocompactes et à LED — qui portent le symbole d’une poubelle barrée — ne doivent pas être jetées dans une poubelle classique : la majorité de leurs composants peuvent être recyclés. Elles doivent être déposées dans un bac de collecte approprié ou apportées dans une déchetterie afin d’être dirigées vers la filière de recyclage.


Le recyclage des ampoules fluocompactes permet de récupérer et de réutiliser la très faible quantité de mercure qu’elles contiennent et de neutraliser le risque de pollution.

Des meubles de collecte, mis en place par l’éco-organisme Récylum, sont disponibles dans de nombreux magasins E.LECLERC. Les ampoules sont ensuite récupérées et recyclées. Pour en savoir plus : www.malampe.org