Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil pratique

Conseil pratique

Equipement d'hiver - E.Leclerc

Equipez-vous pour l’hiver.Entretien-voiture-neige-Texte.jpg

 

Le sel et les intempéries peuvent abîmer vos jantes ou votre carrosserie, nettoyez régulièrement votre voiture avec des produits adaptés. 

 

 

Dans la boîte à gants, prévoyez de quoi lutter contre les intempéries de l'hiver :

- placez un spray antigel dans la voiture et une petite bombe dans votre sac pour dégivrer les serrures,

gel-anti-givre-texte.jpg- gardez un chiffon adapté ou une éponge antibuée à proximité pour frotter l’intérieur des vitres,

 

 

 

Grattoir-texte.jpg- prévoyez un grattoir et des gants pour enlever la neige sur le pare-brise et les vitres,

 

 

 

bache-texte.jpg- n'hésitez pas à protéger votre pare-brise avec une bâche antigivre ou à défaut avec un carton. Ils s'ôtent facilement et vous évitent les désagréments du grattage.

 

 

 

 

Pensez à vérifier le niveau du liquide de lave-glace, surtout avant l’hiver et les longs trajets.

Remplissez votre réservoir de lave-glace, de préférence antigel. Les routes étant souvent recouvertes de sel, les pare-brises sont vite blanchis par les projections. Ne rajoutez surtout pas d'eau, elle pourrait geler. Le mieux est ainsi d’opter pour un « spécial hiver -25°C », afin d’éviter toute mauvaise surprise.
 

Vérifiez également l’état d’usure de vos balais d’essuie-glaces, car ils sont bien plus sollicités en hiver et le givre les détériore.

 

N’hésitez pas à régulièrement vérifier le niveau du liquide de refroidissement, en moyenne toutes les 5 semaines. Il suffit de se pencher sur le réservoir, moteur à froid, afin d’éviter tout risque de brûlure. Le niveau doit toujours être situé entre le « mini » et le « maxi » du réservoir. Surtout, n’ajoutez jamais d’eau.liquide-refroidissemnt-texte.jpg

Si le niveau est inférieur au niveau minimum, le moteur va s’échauffer peu à peu. Vous devez absolument limiter cette consommation excessive en cherchant la fuite. Elle est repérable par la présence de dépôt blanchâtre près d'une durit, de la pompe à eau ou du radiateur.

Dès les premiers jours de l’hiver, assurez-vous que votre liquide de refroidissement a conservé ses propriétés antigel. Dans le cas contraire, changez-le. C'est une opération à effectuer tous les 3 à 5 ans, suivant les prescriptions des constructeurs. Avec le temps, il perd ses qualités et a tendance à se charger de dépôts. Ce n’est pas compliqué à effectuer mais doit être fait avec soin afin d’éviter les bulles d'air dans le circuit. 

Comme pour les huiles, son rejet dans la nature est interdit, déposez le liquide usagé dans un bac de récupération prévu à cet effet.