Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil pratique

Conseil pratique

En savoir plus - Conseil pratique - E.Leclerc

Le bon équipement pour partir en randonnée

Pour réussir une randonnée, il faut être bien préparé et bien équipé : chaussures de marche, vêtements, sac à dos, matériels d’orientation (cartes, boussole, GPS). C’est la garantie d’une balade agréable !

 
Randonnée : les chaussures de marche pour partir du bon pied !


Pour faire de la randonnée, il est primordial de choisir des chaussures de marche adaptées à la difficulté et au parcours. Il existe 3 catégories de chaussures correspondant à 3 types de randonnées :


-    les chaussures basses pour des randonnées faciles sur un terrain peu accidenté et sans portage ;
-    les chaussures moyennes, qui couvrent et protègent la cheville tout en restant souples, pour des randonnées plus physiques et avec portage, sur terrain caillouteux ou accidenté ;
-    les chaussures hautes pour des randonnées difficiles avec une charge importante sur le dos, en montagne. Elles sont, souvent, fabriquées dans des matières high-tech qui permettent aux pieds de « respirer » et ont des semelles antidérapantes crantées.
 

  • À savoir :

-    Les chaussures hautes et moyennes ont l’avantage d’être utilisables à d’autres occasions : en « après-ski » ou sur des raquettes à neige.
-    Il existe des modèles adaptés à la morphologie féminine ou masculine.
 

  • Nos conseils :

-    Prenez une demi-pointure au-dessus de la vôtre ! Car les pieds gonflent en marchant et il faut être à l’aise tout au long de la randonnée.
-    Après la randonnée, nettoyez l’extérieur de la chaussure et la semelle intérieure.
-    S’il s’agit de chaussures en cuir, ne les laissez pas sécher au soleil, à côté d’un feu ou d’un chauffage, car le cuir durcit et finit par craqueler.
-    Prévoyez un produit imperméabilisant en cas d’utilisation sur terrain humide.
 


Randonnée : les vêtements, à choisir en fonction du temps


La tenue idéale n’existe pas, les types et matières dépendent de la saison et des conditions météo.


-    S’il fait beau et chaud, un tee-shirt et un short semblent le mieux adaptés. Mais ceux qui craignent le soleil peuvent marcher avec un pantalon souple et un tee-shirt manches longues. Pour le tissu, les nouvelles matières synthétiques sont légères. Les tissus avec polyester ou polyamide sèchent plus vite que ceux en coton. De plus, certains sont traités anti-UV, antibactérien ou anti-moustiques !
-    En montagne, prévoyez toujours un vêtement chaud. La randonnée commence souvent tôt le matin, il est donc important de conserver un vêtement de laine ou une veste « polaire » dans son sac. Le grand avantage de cette dernière est sa légèreté.
-    Côté chaussettes, privilégiez celles qui couvrent les mollets pour éviter les frottements avec les chaussures montantes. Les meilleures ont une composition mixte en polyester, polyamide et élasthanne.
-    Ne partez jamais sans un coupe-vent imperméable. On ne sait jamais, le temps peut changer rapidement ! Il existe des capes de pluie ou des ponchos (avec capuche) qui permettent de protéger aussi le sac à dos.
 


Randonnée : un sac à dos pour chaque usage


Choisissez votre sac à dos en fonction du type de randonnée que vous allez faire :

  • pour une randonnée facile d’une demi-journée au plus, un sac de 10 à 20 litres suffit. Privilégiez les sacs avec lanières dorsales. Même peu chargé, le sac en bandoulière ou à lanière à l’épaule n’est pas conseillé pour la randonnée, car le poids est moins bien réparti ;
  • pour une randonnée de deux à trois jours, un sac de 20 à 30 litres est nécessaire pour contenir la gourde, la cape de pluie, la petite laine, les affaires personnelles, le pique-nique et le sac de couchage.
  • pour une randonnée longue et difficile avec bivouac, il faut un sac de 30 à 60 litres. Attention, le poids du sac à vide ne doit pas dépasser 10 % de votre poids.

 

  • Nos conseils :

-    Il existe des sacs à dos dont la forme est adaptée à la morphologie féminine, d’autres à la morphologie masculine.
-    Privilégiez les sacs à dos qui ont beaucoup de poches : les poches latérales ou à la ceinture sont très pratiques pour ranger tout le petit matériel auquel on peut accéder même en marchant (clés, portable, boussole…).
-    Un sac à dos bien réglé et bien chargé permet de soulager considérablement vos épaules et votre dos. Pour cela, vérifiez que votre sac est équipé de lanières sur les bretelles et à la ceinture pour le réglage de la hauteur et de l’équilibre du poids.
-    Rangez les affaires lourdes plutôt dans le bas du sac à dos.
-    Certains accessoires sont très utiles : porte-bâtons, housse de protection de pluie, poche intérieure pour poche à eau avec pipette…
 


Randonnée : le matériel d’orientation

 

  • Les cartes sont indispensables. L’IGN en publie de très détaillées (au 1:25 000) où figurent le relief, les courbes de niveau et les principaux sentiers balisés.
  • La boussole pour ne pas perdre le Nord. Il en existe de 2 sortes :

o    la traditionnelle, à plaquette ;
o    la moderne, numérique.

 

  • Le GPS vient en complément de la carte et de la boussole. Certains modèles ont une fonction très utile qui permet de revenir à son point de départ. Mais il s’agit d’un GPS spécifique : ce n’est pas le même que celui de la voiture !