Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Guide d'achat

Guide d'achat

Des vins effervescents - Guide d'achat - E.Leclerc

vins-effervescents.pngDes vins effervescents pour des fêtes pétillantes !

 

Champagnes, crémants, clairette, mousseux… Comment choisir les bonnes bulles pour accompagner vos fêtes ? Voici quelques conseils.

 

Bien choisir son champagne

UN CHAMPAGNE, QU’EST-CE QUE C’EST ?
Le champagne est un produit bénéficiant d’une Appellation d’origine contrôlée (AOC). C’est donc un assemblage de vins produits et assemblés dans un terroir particulier : le vignoble de Champagne.
Trois principaux cépages sont utilisés pour le fabriquer : le pinot noir, le chardonnay et le pinot meunier.

COMMENT LE CHOISIR ?
Extra-brut, brut, extra dry, sec, demi-sec ou doux ?

  • Un extra-brut contient entre 0 et 6 g de sucre par litre.

  • Un brut moins de 12 g de sucre par litre.

  • Un sec entre 17 et 32 g de sucre par litre.

  • Un demi-sec entre 32 et 50 g de sucre par litre.

  • Un doux au-dessus de 50 g de sucre par litre.


Blanc de blancs, blanc de noirs ou rosé ?

  • Le blanc de blancs est réalisé avec du chardonnay (raisin blanc).

  • Le blanc de noirs avec du pinot noir ou du pinot meunier (raisins noirs), il est plus fruité.

  • Le rosé est fabriqué soit en laissant la peau des raisins noirs, soit en mélangeant vins blancs et rouges (une tolérance réservée aux seuls vins de Champagne).


En direct de la propriété ?

Sur l’étiquette de la bouteille de champagne, deux lettres sont suivies du numéro d’immatriculation. Voici ce qu’elles signifient :

  • RM (Récoltant-manipulant) : le vin a été élaboré et est commercialisé par le vigneron.

  • NM (Négociant-manipulant) : le raisin a été acheté à un vigneron puis assemblé, élevé et commercialisé par une autre personne.

  • RC (Récoltant-coopérateur), SR (Société de récoltants), CM (Coopérative de manipulation) : à un moment donné de la production ou de la commercialisation, des vignerons ou des négociants, selon les initiales, se sont regroupés.

  • MA (Marque auxiliaire ou Marque d’acheteur) : la bouteille a été achetée à un négociant par une société, une marque ou une enseigne qui a apposé son nom sur l’étiquette. 

 

Bien choisir son vin pétillant

UN VIN PÉTILLANT, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Également appelé vin mousseux, effervescent ou crémant, il est rendu pétillant grâce à la présence du gaz carbonique issu de la fermentation et maintenu en surpression dans la bouteille. Comme le champagne, il peut être blanc ou rosé.

COMMENT LE CHOISIR ?
En fonction de sa qualité
Depuis 2009, les vins mousseux sont classés en quatre catégories, selon la rigueur de leurs critères de fabrication. Les voici dans un ordre allant du plus commun au plus travaillé :

  • le Vin mousseux (VM),

  • le Vin mousseux de qualité (VMQ),

  • le Vin mousseux de qualité produit dans une région déterminée (VMQPRD)

  • le crémant fabriqué, lui, comme un champagne mais, bien sûr, avec des raisins non produits en Champagne. Il existe par ailleurs des crémants bénéficiant d’une Appellation d’origine contrôlée (AOC) dont le crémant de Die, le crémant d’Alsace, le crémant de Bourgogne et le crémant de Bourgogne.


En fonction de sa région
Les principales régions vinicoles produisent désormais leur vin effervescent. La vallée de la Loire est la région qui en commercialise le plus : crémant de Loire, anjou, saumurois, touraine, vouvray et montlouis se déclinent ainsi en mousseux et pétillants.
Mais vous trouverez également des bugey, des gaillac, des bordeaux, des vins du Jura ou de Savoie et, bien sûr, les fameuses clairette de Die et blanquette de Limoux.

En fonction de son taux de sucre
Les mentions « extra-sec », « sec », « demi-sec » et « doux » correspondent aux mêmes critères que ceux utilisés pour le champagne.

 

Comment bien les conserver et les servir ?

LA BONNE TEMPÉRATURE
Les champagnes et vins mousseux doivent être servis entre 6 °C et 8 °C. La fraîcheur est garante de la finesse des bulles.
Pour que la bouteille reste à température, prévoyez un seau à glace rempli de glaçons.

LES SERVIR DANS UNE COUPE OU UNE FLÛTE ?
Question élégance, la coupe a sûrement l’avantage. Toutefois, les bulles y disparaissent vite et elle est moins stable. La flûte, elle, concentre les bulles et les arômes.

QUEL VIN EFFERVESCENT AVEC QUEL PLAT ?
-    Les extra-bruts et les bruts : à l’apéritif et tout le long du repas ; avec les fruits de mers, les plats sucrés-salés et les desserts.
-    Les demi-secs : avec le foie gras et les desserts.
-    Les doux : avec les desserts et, notamment, les chocolats.
-    Les rosés : avec les chocolats et les desserts à base de fruits rouges.