Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Panier de saison

Panier de saison - Décembre

Les produits frais de décembre - Panier de saison - Décembre - E.Leclerc

Les produits frais de décembrepanier-frais-de-saison-texte.jpg

Marron, coquille Saint-Jacques, pintade, ananas : voici quelques produits de saison à cuisiner pour les fêtes de fin d’année.
 

 

 

 

 

 

 

 

CREMES_MARRONS-texte.jpg Le marron

  •  Connaître : marron… ou châtaigne, les deux sont les fruits du châtaignier. Leur différence ? Le marron est plus gros et vit seul dans sa bogue ; tandis que 2 à 5 lobes se partagent l’espace chez la châtaigne.

  •  Nutrition : énergétique et nourrissant (200 kcal aux 100 g), ce fruit proche du féculent, est riche en amidon et sucres lents, mais pauvre en graisses. C’est pourquoi il est conseillé aux sportifs. Bien doté en sels minéraux, il détient un taux record de potassium : 600 mg aux 100 g. Sa teneur en magnésium en fait aussi un « allié détente » pour les stressés.

  • Conserver : le marron se conserve 4 à 5 jours dans un sac en papier au réfrigérateur.

 

La coquille Saint-JacquesSAINT_JACQUES-texte.jpg

 

  • Nutrition : crue, la chair de la coquille Saint-Jacques affiche 78 kcal aux 100 g, contre 106 kcal une fois cuite. Elle est recommandée dans les repas minceur pour son faible apport en lipides et pour sa bonne teneur en magnésium, en fer et en vitamines du groupe B (surtout B12 qui purifie l’organisme). 
  • Choisir : la coquille Saint-Jacques se choisit ferme et lourde.

  • Conserver : il faut la garder à une température entre 5 et 15 °C et la consommer dans les 48 heures.

  • Cuisiner : avec son goût fin discrètement iodé, la coquille Saint-Jacques se déguste le plus simplement possible : crue en carpaccio ou simplement poêlée.

 

TARTARE_ANANAS-texte.jpg L’ananas

 Nutrition : l’ananas est un fruit exotique riche en vitamine C et béta-carotène qui stimulent le système immunitaire, donnent énergie et bonne mine. S’il ne possède pas les pouvoirs amincissants qu’on lui prête, il ne fait pas grossir grâce à ses 50 kcal aux 100 g et 12 % de glucides. De plus, il contient de la broméline, une enzyme qui facilite la digestion des protéines (bien présentes dans les repas de fête !).

 Choisir : l’ananas se choisit lourd et odorant.

  • Conserver : l’ananas se conserve facilement 4 à 5 jours à température ambiante.

 

La pintadeSupreme-pintade-texte.jpg

 

  • Connaître : mi-volaille mi-gibier, la « poule aux mille perles » (surnom donné à cause de son plumage noir ponctué de points blancs) offre une chair ferme et goûteuse.

  • Nutrition : légère et équilibrée, facile à digérer, la pintade présente l’avantage d’être pauvre en cholestérol et riche en vitamines du groupe B, nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Enfin, elle offre une teneur en fer proche de celle de la viande rouge : 2,1 mg aux 100 g.

  • Préparer : pensez à sortir la pintade du réfrigérateur 1 h avant de la cuire. Si une cuisson au four a tendance à la dessécher, les cuissons à l’étouffée respectent son moelleux.