Alerte
0/ 0
Conseil pratique

Conseil pratique

repérez les signes de fatigue en voiture - Conseil pratique - E.Leclerc

En voiture sur la route, repérez les signes de fatigue

 

Lorsque vous êtes sur la route, au volant de votre voiture, apprenez à repérer les signes de fatigue. Votre sécurité, celle de vos passagers et des autres voitures en dépendent.

 

> Au volant de votre voiture sur la route, certaines signes de fatigue doivent vous alerter.

 

Vous devez alors vous arrêtez pour faire une pause si :

  • vous vous mettez à bâiller,

  • vous commencez à sentir une certaine raideur dans la nuque,

  • vous ressentez des picotements dans les yeux,

  • vous êtes incommodé par vos vêtements qui se mettent soudain à vous démanger ou à vous serrer. 

N’attendez pas d’avoir la tête lourde et les paupières qui « papillonnent » car, là, vous seriez déjà dans le rouge. C’est-à-dire avec de sérieux risques de passages à vide et de micro endormissements.

 

> Au volant de votre voiture sur la route, certains moments dans la journée sont particulièrement propices à la somnolence :

  • dans la journée, ce pic se situe en début d’après-midi, à l’heure de la digestion et de la sieste ;

  • la nuit, le pic a lieu entre 2 h et 5 h.

 

> Au volant de votre voiture sur la route, ne surestimez pas vos capacités de vigilance et d’attention.

Si la somnolence vous guette, ne comptez ni sur le café, ni sur l’air frais pour vous « réveiller ». Aucun « truc » ne peut repousser durablement le sommeil. Arrêtez-vous et dormez 15 à 20 minutes : c’est l’unique moyen pour retrouver votre vigilance !

 

> Les 100 derniers kilomètres du voyage en voiture sont statistiquement les plus délicats.

Ce n’est pas parce qu’il ne reste plus que 100 km à parcourir que vous pouvez vous permettre d’oublier ces règles de prudence. À cause de la fatigue et de l’envie d’arriver vite…