Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil pratique

Conseil pratique

la conduite économique - Conseil pratique - E.Leclerc

10 conseils pour une conduite économique

 

L’éco-conduite a deux vertus : elle permet de réduire le budget carburant et elle limite les émissions de gaz à effet de serre du véhicule. L’adopter n’a rien de compliqué.

 

CONSEIL N°1 - Le rapport entre les vitesses

Plus la voiture monte dans les tours, plus elle consomme. Ainsi, la règle n°1 de l’éco-conduite est de passer rapidement aux vitesses supérieures afin de maintenir un régime moteur faible. Le changement peut se faire dès 1 800 tr/min sur un moteur diesel, dès 2 300 tr/min sur un moteur essence. 

Il est, bien évidemment, important de démarrer en première et pas en seconde.

Dès 30 km/h, vous pouvez enclencher la 3e, dès 40 km/h la 4e, et à 50 km/h, vous pouvez rouler en 5e. 

Ensuite, vous accélérez progressivement jusqu’à atteindre votre allure de croisière. 

 

Au final, vous pouvez économiser jusqu’à 20% de carburant. 

 

CONSEIL N°2 - La vitesse… réduite

Accepter de rouler à 120 km/h sur l’autoroute au lieu de 130 km/h, c’est économiser jusqu’à 10 % de carburant. Cela vaut parfois la peine d’arriver un peu plus tard. 

 

CONSEIL N°3 - L’anticipation

Les accélérations et les coups de frein brutaux augmentent la consommation. Aussi, pensez à regarder loin devant vous, anticipez et adoptez plutôt une conduite souple. 

 

CONSEIL N°4 - La décélération

Au lieu d’utiliser le frein classique (qui consomme du carburant), décélérez plutôt en utilisant le frein moteur. Sur les voitures actuelles, dès que vous levez le pied de l’accélérateur, l’injection de carburant se coupe.  

 

CONSEIL N°5 - À l’arrêt, tout arrêter

Pour tout arrêt dépassant les 30 secondes, vous avez intérêt à couper le moteur. En effet, la consommation à l’allumage équivaut à seulement 4 secondes de ralenti. Ainsi, quand vous attendez quelqu’un, n’hésitez pas à arrêter le moteur. 

 

CONSEIL N°6 - La climatisation ou les fenêtres

La climatisation d’une voiture augmente sa consommation, parfois de 20 %. En dessous de 70 km/h, vous pouvez ouvrir les fenêtres. Au-delà, l’ouverture des fenêtres joue sur l’aérodynamisme du véhicule, et engendre à son tour une surconsommation. Mettez alors la clim, mais peut-être pas au maximum.  

 

CONSEIL N°7 - Les embouteillages

Dans les embouteillages, mieux vaut laisser la voiture qui précède avancer et prendre ses distances. Essayez alors de maintenir une vitesse régulière.  Évitez les coups de frein brutaux et privilégiez le frein moteur en levant le pied de l’accélérateur. 

 

CONSEIL N°8 - Les pneus 

Sachez que des pneus sous-gonflés de 0.3 bars augmentent la consommation de 1 %.   

 

CONSEIL N°9 - Le chargement

Plus la voiture est lourde, plus elle consomme. 

  • Retirez dès que possible les coffres de toit et les porte-vélos. 

  • Vous pouvez aussi ne jamais faire de plein, mais remplir votre réservoir qu’à moitié. La voiture n’en sera que plus légère mais… vous passerez plus souvent à la pompe.  

 

CONSEIL N°10 - Les premiers kilomètres

Au démarrage, la voiture est froide, elle consomme plus de carburant et rejette plus de polluants. Les premiers kilomètres, roulez doucement et attendez qu’elle chauffe pour accélérer.