Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

Une peau bien hydratée - Conseil Pratique - E.Leclerc

28peau_hydratee_1_image_w320_h248.pngSoin : une peau bien hydratée à tout âge

Pour que la peau reste souple, douce et en bonne santé, elle doit être bien hydratée. Avec un soin hydratant qui réponde aux exigences de l’âge : bébé, adolescent, femme de 25 à 45 ans ou de plus de 45 ans.

 


Pourquoi doit-on hydrater sa peau avec des soins quel que soit son âge ?

  • La peau, en contact permanent avec l’extérieur, est exposée à des agressions comme le froid, les UV ou le vent qui provoquent une déshydratation. L’eau contenue dans l’épiderme s’évapore, ce qui fragilise la couche cornée dont la fonction est de protéger les couches plus profondes.

  • Les soins hydratants ont une double fonction : fournir de l’eau aux cellules et empêcher l’évaporation. Ils apportent, en effet, à l’épiderme des ingrédients qui agissent au niveau des cellules comme autant de petites éponges gorgées d’eau. 


Quels soins hydratants pour la peau d’un bébé ?

  • Plus fine et fragile que celle de l’adulte, la peau d’un bébé se déshydrate facilement, ce qui entraîne des irritations et l’augmentation du risque allergique. Elle nécessite donc des produits spécifiques, particulièrement doux, au pH neutre (dont le taux d’acidité est presque égal à celui de la peau) et hypoallergéniques. Parmi les composants les plus souvent employés, on trouve l’huile d’amande douce, le beurre de calendula ou de karité.

  • Lorsque la peau de votre bébé est très sèche et réactive, pensez aux « cold creams », des crèmes particulièrement riches en lanoline (agent gras) ou en cire d’abeille, qui vont empêcher l’eau contenue dans l’épiderme de s’évaporer.


Quels soins hydratants pour la peau grasse d’un dolescent ?

  • Sous l’effet de la poussée hormonale, la peau d’un adolescent est souvent grasse. Il ne doit cependant pas utiliser de produits desséchants qui conduisent la peau à se défendre en produisant encore plus de sébum. Il doit choisir des textures légères et fluides, de type émulsions dans lesquelles les particules d’huiles nourrissantes sont dispersées dans de l’eau (huile dans l’eau ou H/E) pour faciliter leur absorption par la peau. Ces soins, dits non comédogènes, ne favoriseront pas la formation des points noirs.

  • Un jeune peut également opter pour des soins matifiants, ou comprenant des acides de fruits AHA qui lissent le grain de peau épaissi. Enfin, deux oligoéléments s’avèrent particulièrement utiles : le zinc, qui réduit l’inflammation ; et le cuivre, qui joue un rôle antibactérien.


Quels soins hydratants pour la peau d’une femme de 25 à 45 ans ?

  • Pour les peaux sensibles, très sèches, réactives, sujettes aux rougeurs, tiraillements et irritations, mieux vaut choisir une émulsion où l’eau et les agents hydratants, comme l’urée ou le glycérol, pénètrent dans l’épiderme et y sont maintenus grâce à l’huile qui formera un film protecteur et nourrissant, empêchant l’évaporation (émulsion eau dans huile ou E/H). Cette crème sera également apaisante et non allergène.

  • Pour les peaux grasses qui se caractérisent par un excès de sébum mais qui ont toutefois besoin d’être hydratées, il faut choisir des soins à texture légère (huile dans eau), matifiants (régulateurs de sébum). Non occlusif, ce type de produit permet l’évacuation naturelle du sébum.

  • Pour prévenir les rides, les femmes peuvent, à partir de 30/35 ans, commencer à utiliser des soins contenant des produits luttant contre l’oxydation des cellules comme les vitamines C et E, le zinc, le sélénium, les polyphénols (extraits de l’orchidée). Elles pouvent également utiliser des crèmes contenant des actifs qui favorisent le renouvellement des cellules comme les acides de fruits AHA, le rétinol, la vitamine A, l’acide hyaluronique. Cela ralentira l’apparition des rides.


Quels soins hydratants pour la peau mature d’une femme de plus de 45 ans

  • Au moment de la ménopause, les ovaires ne produisent plus d’œstrogènes. Or, ces hormones contribuent à l’élasticité de la peau. Les femmes doivent donc, plus qu’auparavant, être attentives à l’hydratation qui permet de maintenir la cohésion entre les cellules de la couche supérieure de l’épiderme.

  • Idéalement, il faut choisir une crème hydratante comprenant un filtre solaire (indice UV de 15) afin de protéger la peau des rayons du soleil, facteur qui accélère la déshydratation et le vieillissement. Elle pourra également contenir des phytohormones (actifs du soja) censées compenser les effets de la ménopause. L’action spécifiquement antiride sera apportée par les acides de fruits AHA ou le rétinol, booster cellulaire.