Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Guide d'achat

Guide d'achat

320x248_domotique_teaser_image_w320_h248.pngDomotique : gérer son chauffage à distance

La domotique est un ensemble de techniques qui rendent la maison « intelligente », c'est-à-dire capable de communiquer avec vous à distance. Cela vous permet de régler et de programmer un certain nombre d'appareils qui pourront se mettre en route sans que vous soyez présent(e). Exemple avec le chauffage.

 

 

Chauffage à distance : le dispositif

Le dispositif se compose :

  • d'un récepteur à placer près du ou des appareils à piloter. Celui-ci devra être équipé d'un fil pilote pouvant gérer jusqu'à 6 ordres différents.

Si vous avez une installation de chauffage électrique :

  • d'un programmateur (émetteur) à placer où vous le souhaitez. C'est à partir de cet appareil que vous déterminerez la température souhaitée. Il communique avec le ou les récepteurs placés près des radiateurs électriques et envoie ainsi l'ordre d'appliquer une température définie à l'avance.
    Si vous avez un chauffage central ou une pompe à chaleur :
  • d’un thermostat programmable (émetteur) à placer où vous le souhaitez. Il enverra vos ordres de programmation à l’organe de chauffage, par le biais du récepteur.
     

Dans les deux cas, le thermostat ou le programmateur communique avec le ou les récepteurs par ondes radio avec une portée de 100 à 300 mètres en champ libre.

 

Chauffage à distance : comment ça marche ?

Le programmateur envoie des signaux électriques au récepteur. Chaque type de signaux (ou « consignes ») correspond à un ordre précis. Celui-ci est ensuite transmis à l'appareil de chauffage, via le fil pilote, qui se règle alors automatiquement selon le signal reçu. On peut ainsi déterminer 4 positions :

  • domotique_1_image_w240_h159.png
    une position « Confort » qui correspond à la température maximale que vous souhaitez obtenir. Vous pourrez par exemple la programmer le soir pour lire et regarder la télévision. C'est la température de référence du thermostat (en mode confort, aucune consigne n'est envoyée à l'appareil, qui est donc positionné par défaut sur cette température) ;
  • une position « Éco » qui correspond à la température que vous souhaitez maintenir dans la maison lorsque vous êtes absent(e) dans la journée, ou que vous êtes couché(e). Elle peut être par exemple de 17 °C ;
  • une position « Hors gel », utile lorsque vous vous absentez longtemps et donc particulièrement recommandée pour les résidences secondaires. Elle maintient une température ambiante aux alentours de 8 °C (mais c'est vous qui choisissez) qui limite l'humidité, et, en cas de grand froid, protège les canalisations du gel ;
  • une position « Arrêt », qui coupe le chauffage dès que les beaux jours reviennent.

En fonction du type d'appareil, on peut :

  • régler au fur et à mesure la température de chauffage en plaçant la commande sur l'une des 4 positions. C'est la fonction de base que l'on trouve sur les thermostats ;
  • programmer la température en associant à l'avance un horaire à une position, c'est le principe du programmateur.

 

Chauffage à distance : comment le piloter ?

Toutes les fonctions dont nous venons de parler ne sont pas seulement gérables à partir du boîtier de commande situé dans la maison. En effet, et c'est aussi l'intérêt de la domotique, elles peuvent être modifiées à distance : c’est-à-dire lorsque vous êtes au bureau, en vacances ou chez vous s'il s'agit de régler le chauffage de votre maison de campagne.
Deux types d'équipements vous permettent ce type de fonctionnalité :

  • le transmetteur téléphonique. Vous brancherez un transmetteur RTC sur votre ligne fixe, non dégroupée ou en dégroupage partiel. Si vous n’avez pas de ligne fixe ou si vous bénéficiez d’une ligne en dégroupage total, vous choisirez un transmetteur GSM. Dans les deux cas, vous garderez le contact avec votre logement via un téléphone filaire, un téléphone portable ou un smartphone. Pour ce dernier, des applications qui facilitent le pilotage des appareils à distance sont téléchargeables. Demandez conseil au vendeur pour connaître la compatibilité avec votre équipement téléphonique;
  • le serveur domotique : constamment branché (à distance) sur votre installation de chauffage, cet appareil peut être contacté via un ordinateur, une tablette numérique ou un smartphone à condition de bénéficier d'une connexion Wifi ou 3G. Au moment de l'installation, une sorte de site Internet local est créé sur lequel vous vous rendez à chaque fois que vous souhaitez piloter votre système de chauffage. Là aussi, demandez conseil au vendeur.