Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil pratique

Conseil pratique

Votre abri de jardin - Conseil pratique - E.Leclerc

abri en bois2.pngAbri de jardin : comment le choisir ?

 

Un abri de jardin constitue une pièce supplémentaire pour ranger. Pour qu’il soit un réel plus, choisissez-le en fonction de vos besoins.

 

 

 

Choisir un abri de jardin : quelle taille ?


La taille de votre abri de jardin va dépendre de l’usage que vous souhaitez en faire :

  • s'il s'agit d'un simple rangement d'appoint pour entreposer le salon de jardin, la tondeuse et/ou les vélos, les modèles de moins de 5 m2 sont suffisants. Cependant, si vous y garez la tondeuse, veillez à choisir un modèle à double porte pour la faire entrer plus facilement ;

  • si votre matériel de jardin est important, que vous devez y placer une tondeuse autoportée, que vous souhaitez y bricoler, ou encore le transformer en pièce à vivre, mieux vaut choisir un abri de jardin suffisamment grand. Dans ce cas, vérifiez également la hauteur : celle indiquée doit être supérieure à 2,20 m (hauteur du faîtage, c'est-à-dire du point le plus haut du toit).


Choisir un abri de jardin : quel matériau ?

 

  • Le bois : il s'intègre à tous les jardins. À condition de le choisir composé de lattes (madriers) de plus de 12 mm d'épaisseur (idéalement, au moins 23 mm), il est résistant et bien isolant. L'aménagement intérieur (pose d'étagères par exemple) est facile. C'est l'idéal pour les grands abris servant d’atelier ou de cuisine d'été. Seul problème : il faut l'entretenir en posant une lasure anti-UV, fongicide et insecticide tous les ans pour une cabane en pin, tous les deux ans pour du mélèze ou du cèdre.

  • Le métal (aluminium ou acer) : bon marché, ces matériaux ne sont pas très isolants, à moins de choisir des modèles possédant une paroi isolante, ce qui les rend plus chers. De plus, le métal est bruyant : mieux vaut l'éviter si vous avez l'intention d'en faire votre atelier. À réserver, de préférence, à l'entrepôt de matériel. Attention aussi, si vous habitez en bord de mer, l'acier aura tendance à rouiller, il faudra alors appliquer un traitement anticorrosion.

  • Le PVC : c’est le matériau le moins cher et le plus facile à vivre, à condition qu'il soit de haute densité et traité anti-UV. Cependant, il n'offre qu'une isolation moyenne et peut s'avérer un peu fragile à long terme (déformation notamment). Mieux vaut le réserver au simple rangement.

 

Choisir un abri de jardin : quel toit ?


Pour couvrir votre cabane, vous ne pouvez en aucun cas poser de vraies tuiles qui seraient trop lourdes et pourraient endommager la structure. En revanche, 4 matériaux sont possibles :

  • le bardeau bitumé ou shingle, qui ressemble à de l'ardoise mais est, en fait, composé de plaques de feutre bitumé, renforcées de fibres de verre, d'environ 3 mm d'épaisseur, garantit une bonne étanchéité lorsqu'il est bien posé ;

  • le roofing ou feutre bitumeux, plus léger que le bardeau (1,5 mm d'épaisseur seulement), mais moins résistant ;

  • l'EPDM, qui est une membrane synthétique vulcanisée, résistante aux UV et très étanche.

  • les plaques ondulées en forme de tuiles, à base de cellulose imprégnée de bitume pour l'étanchéité. Légères et esthétiques, elles imitent les toits de tuiles traditionnels.


Choisir un abri de jardin : quel assemblage ?

 

  • Les panneaux pré-assemblés sont réservés aux petites surfaces, et constituent un vrai jeu d'enfant.

  • Les madriers, plus épais, sont utilisés pour les abris les plus grands. Ils s'emboîtent les uns dans les autres et le montage prend un peu plus de temps.


Installer un abri de jardin : quel sol ?


Vous avez le choix entre deux solutions :

  • la dalle de béton à couler avant de monter l'abri. L'avantage est qu'elle apporte les fondations stables à votre maisonnette et, en même temps, un sol facile d'entretien ;

  • le plancher en bois : il peut être compris dans le kit de l'abri. Il est plus joli et, aussi, plus simple à mettre en œuvre et apporte une bonne isolation contre l'humidité du sol. Il suffit de le poser sur un lit de gravier stabilisé ou des parpaings.

 

Installer un abri de jardin : attention à la législation !

 

  • Si vous posez votre abri de jardin sur un terrain nu, quelle que soit sa surface, vous devez déposer une demande de permis de construire à la mairie.

  • Si vous l'installez dans votre jardin, tout dépend de la taille d'emprise au sol de votre abri, c'est-à-dire de la surface qu'il occupera, y compris les avancées de toit, vérandas, auvents :

    • en-dessous de 5 m2, aucune formalité n'est nécessaire,

    • de 5 à 20 m2, il faut déposer une déclaration de travaux à la mairie. Sans réponse dans le mois qui suit, vous pouvez considérer que vous êtes autorisé à installer votre abri,

    • au-dessus de 20 m2, il faut faire une demande de permis de construire à la mairie.

Dans tous les cas, renseignez-vous bien sur les règles d'urbanisme en cours dans votre commune, voire dans votre lotissement :

  • une distance règlementaire peut être requise par rapport aux voies communales et/ou aux voisins,

  • et des règles concernant l'esthétique peuvent également exister.