Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

Toiletter son chien - Conseil Pratique - E.Leclerc

Toiletterunchien2_image_w320_h248.pngToiletter son chien


Pour son bien-être et sa santé, votre chien a besoin d'un toilettage régulier. Vous pouvez procéder vous-même à ces soins, en prenant quelques précautions.



La bonne fréquence pour toiletter son chien

  • Le premier bain. Il doit être donné dès l'arrivée du chiot ou du chien à domicile. Ainsi il élimine, selon les cas, l'odeur de la mère ou du chenil.

  • Les autres bains. Tout dépend de la race du chien et de ses sorties. Pour une race à poils longs, comptez un bain par mois, tous les deux mois pour les poils mi-longs et un bain tous les quatre mois pour les races à poils courts. Après un bain dans l'eau de mer, pensez à doucher votre chien à l'eau claire afin d'éviter que ses poils ne se collent avec le sel. Et bien sûr, lorsque le chien revient très sale d'une promenade, le bain est indispensable.

  • Les brossages. Là aussi tout dépend de la longueur des poils et de la façon dont votre chien se salit. Lorsque les poils sont longs, le brossage peut être quotidien, surtout l'hiver car, si les poils sont très emmêlés ou que des bourres se forment, le pelage perd sa fonction protectrice face au froid. Pour les races à poils plus courts, un brossage par semaine peut être suffisant. Dans tous les cas, il ne sert pas qu'à rendre le poil brillant et doux, il vous permet également de vérifier très régulièrement l'état de la peau de votre animal et l'absence de parasites.

 

 

Les bons produits et accessoires de toilettage pour un chien

  • Les peignes et brosses. Le peigne à grandes dents espacées est indispensable pour le démêlage de votre compagnon à poils longs et sous-poils épais, il permettra de venir à bout des nœuds et boules de poils. Les brosses débarrassent le pelage des poussières et saletés qui s'y accumulent et le rendent brillant. Pour les animaux à poils courts à mi-longs, les modèles en nylon conviennent bien, pour les animaux à poils plus longs, optez pour une brosse à pics d'aciers. Les gants de toilettage sont utiles pour lustrer les pelages courts. Pour les animaux à sous-poils épais, vous pouvez utiliser un démêloir, une carde voire un râteau spécialement conçu pour ôter les poils morts proches de la peau.

  • Le shampooing. Il doit être adapté aux animaux et de pH neutre (7) afin de respecter le film de sébum qui protège son épiderme. N'utilisez jamais l’un de vos shampooings, même ceux pour bébé.

  • La lotion auriculaire. Elle permet de nettoyer les oreilles de votre chien sans les agresser. À utiliser au moment du bain.

  • Le sérum physiologique et la compresse sont utiles pour nettoyer les yeux de votre animal. Une opération à renouveler tous les jours si vous remarquez que les yeux sont rouges, irrités, et simplement au moment du bain si tout va bien.

  • Le coupe-griffes. Il est utile si votre compagnon à quatre pattes ne sort pas suffisamment pour user ses griffes. Dans ce cas, lorsqu'elles sont trop longues, employez un coupe-griffes adapté à la taille du chien et ne coupez que la partie translucide, sinon vous risqueriez de toucher la partie « vivante » et de provoquer des douleurs et des saignements.

  • Les ciseaux. Ils sont utiles pour égaliser les poils de votre chien entre deux visites chez le toiletteur. Contrairement à une idée reçue, la frange ne protège pas les yeux du chien. N'hésitez donc pas à la couper lorsqu'elle tombe devant les yeux et peut provoquer irritations et réduction du champ visuel. Par ailleurs, si vous employez les ciseaux pour couper les nœuds récalcitrants, coupez toujours ceux-ci dans les sens de la longueur (pointe des ciseaux dirigée vers la peau, sans la toucher bien sûr), si vous coupez sous le nœud, vous risquez de faire des trous disgracieux dans le pelage.


Comment donner le bain à son chien ? 

L'opération se déroule en plusieurs étapes.

  1. Préparez la salle de bain ou la cuisine en ayant tout sous la main : une bassine à la taille du chien (pour les grands chiens, la baignoire est pratique à condition de l'équiper d'un tapis antidérapant), le shampooing spécial, une ou deux serviettes éponges, des compresses et du sérum physiologique pour nettoyer les yeux, les brosses.

  2. Démêlez soigneusement les poils de votre chien. Enlevez les nœuds et bourres.

  3. Nettoyez les yeux et les oreilles à l'aide des produits adaptés.

  4. Mouillez votre animal au jet en commençant par les pattes, puis le dos et enfin la tête, en évitant les oreilles et les yeux.

  5. Shampooinez-le.

  6. Rincez soigneusement (deux ou trois passages de jet peuvent être nécessaires).

  7. Enveloppez votre animal dans une grande serviette éponge et frictionnez-le.

  8. Séchez-le avec un séchoir réglé sur position tiède.

  9. Brossez-le soigneusement.