Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Guide d'achat

Guide d'achat

Téléviseurs selon critères - E.Leclerc

10 critères pour bien choisir votre téléviseur

Technologie, définition et taille de l’écran, connectique, consommation électrique, fréquence de rafraîchissement, 3D, écran incurvé... avant de choisir votre téléviseur, regardez les critères qui feront qu’il vous conviendra parfaitement !

CRITÈRE N°1 - La technologie d’écran : LCD, LED ou OLED ?

Le choix d’un² LCD, LED ou d’un OLED dépend de l’usage que l’on fait de sa télévision, de la taille de l’écran que l’on souhaite et, bien sûr, du prix que l’on veut mettre.

Le LCD offre une grande luminosité et une image nette, le rapport qualité/prix est excellent notamment pour les écrans de petites et moyennes tailles.

Le rendu d’image, sans atteindre la richesse et la profondeur des Téléviseurs LED ou OLED reste très bon, de même les LCD sont particulièrement adaptés aux jeux vidéo car ces écrans bénéficient d’un taux de réponse très bas.

Le LCD à rétro-éclairage LED a remplacé progressivement le LCD. Avec, à la clé, un meilleur contraste, une plus grande palette de couleurs, une image de meilleure qualité et une consommation plus faible qu’un LCD classique. Le LED semble donc aujourd’hui un bon compromis.

L’OLED reste recommandé aux amateurs de grands écrans, de cinéma et de rencontres sportives. Ces téléviseurs offrent des images de très bonnes qualités, mais ils sont aussi les plus énergivores et les plus coûteux.

 

CRITÈRE N°2 - La définition de l’écran : HD, Full HD ou UHD ?

La définition de l’écran correspond au nombre de pixels présent en largeur et hauteur. Plus la définition sera élevée, plus la dalle sera capable de restituer d’informations visuelles et de détails de colorimétrie.

 

Les téléviseurs entrée de gamme proposent au minimum une définition HD soit 1 280 x 720 pixels. C’est une définition suffisante pour un téléviseur d’appoint.

 

La grande majorité des écrans actuels proposent une définition Full HD soit 1 920 x 1 080 pixels. C’est la définition d’écran la plus répandue sur le marché actuellement. Elle est suffisante pour un téléviseur de salon.

 

Enfin, la définition UHD, c’est le top du top, à réserver aux cinéphiles invétérés. Cette définition affiche 3 840 x 2 160 pixels, soit 4 fois plus qu’un écran Full HD.

 

CRITÈRE N°3 - La taille de l’écran : mesurez votre salon !

Exprimée en pouces (1 pouce = 2,54 cm en diagonale), la taille de l’écran se choisit en fonction du recul dont vous disposez pour le regarder. Il est recommandé de multiplier au moins par 2 la taille de la diagonale de l’écran pour calculer la distance nécessaire. Les dimensions de votre intérieur détermineront donc la taille de votre écran !

 

CRITÈRE N°4 - La TNT intégrée HD (Haute Définition) : le numérique pour tous !

La TNT (Télévision Numérique Terrestre) permet de recevoir 18 chaînes publiques et privées, nationales et locales, en qualité numérique. Depuis le 1er décembre 2012, tous les nouveaux écrans plats sont dotés d’un décodeur TNT HD qui permet la réception des chaînes haute définition gratuites de la TNT. Vous avez désormais le choix de regarder ces chaînes en HD TV ou en Full HD TV, il suffit de le choisir dans les options de la télévision.

 

CRITÈRE N°5 - La connectique : multipliez les connexions !

Vérifiez que vous disposez de suffisamment de prises, en fonction des équipements que vous souhaitez brancher sur votre téléviseur (lecteur DVD ou Blu-ray, enregistreur numérique, console de jeux, boîtier TV Adsl…).

Les prises HDMI sont très importantes pour profiter d’une télévision en haute définition. Elles permettent de brancher un ordinateur portable sur le téléviseur, histoire de profiter des films téléchargés légalement sur celui-ci.

Les prises USB multimédia sont utiles pour brancher une clé USB, un disque dur et, ainsi, accéder à leur contenu multimédia (musique, image et vidéo).

Si vous voulez surfer sur Internet via votre téléviseur, sachez que certains disposent d’une fonction Internet : on appelle ces téléviseurs des smart TV ou téléviseurs connectés. Ils se branchent à votre réseau via un câble Ethernet ou par WiFi et vous permettent d’accéder à de nombreuses applications (informations, vidéo à la demande, réseaux sociaux, données météos, etc.).

 

Il est utile de préciser que ces téléviseurs disposent d’une télécommande ergonomique munie de touches directionnelles pour bien s’y retrouver parmi les menus et les services Internet. Les téléviseurs les plus à la pointe de la technologie possèdent une fonction « contrôle vocal », il suffit de donner un ordre à voix haute près de la télécommande pour que le téléviseur s’exécute.

 

Enfin, pour ceux qui sont abonnés à des chaînes payantes mais qui souhaitent s’affranchir d’un décodeur encombrant dans leur salon, il existe une solution : si votre téléviseur est équipé d’un port CI+, il suffit alors de glisser une carte d’abonné directement dans le téléviseur pour bénéficier des programmes.

 

CRITÈRE N°6 - La consommation électrique : la gourmandise est un vilain défaut !

Les nouveaux téléviseurs, qu’ils soient LCD, LED ou OLED, sont de moins en moins gourmands en énergie. La classification énergétique est devenue, pour eux, obligatoire. Tous les nouveaux appareils ont donc une étiquette-énergie qui indique leur consommation.

Pour le moment, les appareils sont classés de A+ à F, soit des plus économes aux plus énergivores. Et la différence est importante : les appareils de classe A + consomment de 70 à 77% de moins que ceux de classe F.

En 2017, les appareils de classe F ne seront plus en vente et la classe A++ apparaîtra sur les étiquettes.

En 2020, les appareils de classe E ne seront plus en vente et la classe A+++ apparaîtra sur les étiquettes.

La législation met tout en œuvre pour que nos téléviseurs soient les plus économes possible.

 

CRITÈRE N°7 - 100 Hertz, 200 Hertz… ou 600 Hertz (Hz) ? À la clé, une meilleure qualité d’image

La fréquence de rafraîchissement d’affichage est un critère important pour ceux qui veulent une image fluide et nette. En particulier pour regarder des films d’action et des rencontres sportives comme un match de foot ou un grand prix de formule 1. Plus la fréquence d’affichage est élevée, moins l’image est saccadée et plus le rendu est naturel. Or, la fréquence d’affichage standard est de 100 Hz. Mais certains téléviseurs vont jusqu’à 200 Hz voire 600 Hz. Avec une fréquence de 100 Hz, le résultat est déjà très satisfaisant. 

 

CRITÈRE N° 8 - La 3D : le rendez-vous avec l’avenir

La technologie 3D se démocratise peu à peu dans le monde des téléviseurs : elle est intégrée dans des écrans hauts et moyens de gamme qui sont donc avant tout de très bons téléviseurs 2D.

Côté câblage, seul le HDMI 1.4 est capable de transférer l’image et le son 3D, notamment de la platine au téléviseur. Et à propos de platine, elle doit être compatible 3D. Ce qui n’est pas le cas d’un lecteur Blu-ray standard. Généralement, les constructeurs fournissent 2 paires de lunettes 3D par téléviseur. Alors si vous souhaitez profiter de vos programmes en famille ou avec des amis, il faudra acquérir des paires de lunettes supplémentaires.

 

CRITÈRE N°9 : La fonction pause

Alors que vous êtes en train de regarder un match de foot, vous décidez d’aller à la cuisine chercher à boire. Mais manque de chance : vous loupez le but. Rageant, non ? Avec l’option « Time Shift », il vous suffit d’appuyer sur un bouton de la télécommande pour que votre programme en direct se mette en pause. Le temps de votre absence, il est alors enregistré sur une mémoire tampon. À votre retour, il suffit d’appuyer de nouveau sur le bouton de la télécommande pour reprendre votre programme.

 

CRITÈRE N°10 - Les téléviseurs à écran incurvé

Une nouvelle forme de téléviseur tend également à se démocratiser, notamment dans le secteur des modèles hauts de gamme : les écrans incurvés. Ce sont des dalles qui ont les extrémités courbées. 

Sur un écran incurvé, le téléspectateur se trouve à équidistance de chaque point du téléviseur. Ce qui a pour bénéfice d’augmenter le confort de vision et de moins vite fatiguer les yeux.

Votre salon est exposé plein sud et il vous arrive souvent en pleine journée de devoir baisser les stores pour profiter de votre téléviseur ? Les écrans incurvés sont une solution car ils sont beaucoup moins sensibles aux reflets.

Petit bonus : ils proposent une image plus panoramique, l'idéal lorsque l'on regarde un film.