Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Guide d'achat

Guide d'achat

 Quel type d’appareil photo numérique reflex choisir ?
C’est votre premier reflex…

Vous souhaitez acquérir pour la première fois un reflex ? Optez pour un appareil qui vous proposera les réglages les mieux adaptés à la prise de vue pendant que vous vous concentrerez sur le cadrage. Les écrans des nouveaux reflex intègrent, en effet, des assistants à la prise de vue pour mettre la technologie à la portée de tous, selon le modèle, de multiples réglages automatiques (modes scène, nuit, sport, portrait…) sont possibles.

Le menu guide l’utilisateur vers le réglage adapté à la situation. Plus besoin de maîtriser absolument tous les paramètres. Ainsi, vous pourrez réaliser des photos naturelles et d’une précision exceptionnelle. N’oubliez pas de garder une partie de votre budget pour les accessoires indispensables (objectifs complémentaires, flashs, cartes mémoires, housses de protection…) qui complèteront votre reflex et feront la différence au quotidien.  

Vous avez déjà utilisé un reflex 

Vous êtes passionné par la photo et maîtrisez déjà bien les réglages d’un reflex ? Votre choix se portera sur un appareil reflex semi-professionnel. Vous pourrez réaliser vos propres réglages et prendre des photos au gré de vos envies en exploitant toutes les possibilités offertes par un reflex plus perfectionné.  

Vous êtes un professionnel de la photo

Boîtiers, flashes et objectifs n’ont plus de secrets pour vous ? Vous êtes à l’affût des dernières technologies qui sublimeront votre art ? Vous vous laisserez tenter par les capteurs plein format, la vidéo Full HD ou les objectifs spécifiques. Optez donc pour un appareil qui laissera libre cours à votre créativité en proposant de personnaliser vos réglages selon votre sensibilité et vos habitudes. 

 

 

12 critères pour bien choisir votre appareil photo numérique reflex
1. L’objectif 

Le choix de l’objectif est déterminant dans la réussite et la qualité de la prise de vue. C’est ce qui permet de s’adapter au mieux à l’instant que vous souhaitez immortaliser. Les deux caractéristiques d’un objectif sont sa luminosité et sa focale. La luminosité est mesurée par l’ouverture, par exemple f1.8. Plus ce chiffre est petit, plus l’objectif captera la lumière, mais plus il sera coûteux. La distance focale, exprimée en millimètres, est la distance entre le centre de l’objectif et le capteur du boitier. Il existe des objectifs à focale fixe, par exemple 50 mm. Ils sont légers et d’un bon rapport qualité prix, mais ne permettent pas de zoomer. Il peuvent être utilisés pour des photos spécifiques comme la macro (photos rapprochées d'insectes ou de fleurs par exemple) ou fish eye (photos aux lignes déformées et courbées). Les objectifs à focale variable, appelés zooms, permettent de se rapprocher ou de s’éloigner d’un sujet, donc de prendre différents types de photos : on peut citer les grands angles, 18-55 mm, parfaits pour les panoramas, ou les téléobjectifs, 70-300 mm, pour les sujets éloignés. Ils sont très pratiques par exemple en voyage, pour ne pas être obligé d’emmener un trop grand nombre d’objectifs.

2. L’écran LCD 

On l’utilise depuis quelques années en guise de viseur (mode Live view), comme sur un appareil photo numérique compact, et, plus généralement, pour contrôler la qualité des images réalisées et accéder aux différents menus de l’appareil. Un écran de 3 pouces (7,62 cm de diagonale) offrira un confort intéressant. Vous le choisirez orientable pour faire de la vidéo. Une résolution d’écran élevée vous permettra une bonne restitution de vos photos, et un meilleur confort de prise de vue. Les meilleurs écrans atteignent une résolution de 920 000 pixels.

3. L’autofocus

L’autofocus doit être aussi rapide que précis car il est déterminant pour la netteté de votre image. Une pression légère sur le déclencheur permet de visualiser la zone de mise au point automatique, une pression forte déclenche la photo. Les modèles d’entrée de gamme proposent 3 zones de mise au point. Les reflex les plus perfectionnés en proposent jusqu’à 51 et vous laissent le choix de la zone de mise au point.

4. Le flash

Vous pouvez utiliser le flash intégré à la majorité des reflex, qui dispose de plusieurs modes adaptés à chaque prise de vue, cependant sa portée n’est que de 3 à 4 mètres. Pour plus d’efficacité, vous pourrez donc acquérir un flash indépendant. Dans ce cas, le reflex est équipé d’une griffe pour le fixer sur le dessus.

5. Le capteur 

La qualité de l’image est définie par le nombre de points, ou pixels, qu’elle contient. Plus le capteur de votre appareil indiquera de pixels, plus la taille de l’image réalisée sera grande, ce qui permettra par la suite un tirage papier de bonne qualité. Certains reflex affichent jusqu’à 18 millions de pixels, voire plus pour les modèles professionnels. Pour démarrer, un capteur de 10 millions de pixels reste tout à fait raisonnable. Mais le nombre de pixels n’est pas le seul critère de choix : le type de capteur (CCD ou CMOS) ainsi que sa taille influent sur la qualité d’une photo. Plus le capteur est grand, meilleure sera la qualité de l’image. Il existe 3 formats de capteurs : le plein format, utilisé sur les modèles haut de gamme, est le capteur dont les photosites (nom des cellules qui composent le capteur) sont les plus gros, et captent un maximum de lumière. Le format APS équipe la majorité des reflex, et constitue le meilleur compromis entre la qualité du capteur et sa taille. Enfin, le format micro 4/3 est plus récent : il est plus petit, donc moins sensible, mais permet de produire des appareils plus compacts.  

6. Le stabilisateur d’image 

Le stabilisateur est un dispositif flottant qui permet d’éviter le flou sur les photos, en compensant les mouvements involontaires lors de la prise de vue. Ce système peut être intégré directement sur le boitier, ou être présent sur l’objectif. Dans le cas d’objectifs à grandes focales (au-delà de 200mm), le stabilisateur est recommandé. La stabilisation peut être numérique ou optique, cette dernière étant la plus efficace.

7. L’autonomie 

Plus un reflex est performant ou plus son écran LCD est grand, et plus il consommera d’énergie. Pensez à investir dans une deuxième batterie, notamment quand vous partez en voyage ou si vous souhaitez couvrir un événement important comme un mariage. Il existe également des poignées d’alimentation, appelées « grip », qui facilitent la prise en main et permettent de recharger 2 batteries. De quoi vous garantir de longues heures de prises de vue. Elles sont en option sur l’entrée de gamme, en série sur le haut de gamme. 

8. Le poids de l’appareil

Pour que votre reflex reste un appareil nomade, privilégiez celui dont le poids est raisonnable. Si le reflex a gagné en compacité par rapport à l’argentique, on passe facilement de 300 g à 1 kg de l’entrée de gamme jusqu’au haut de gamme. Sans parler des objectifs complémentaires et des flashs qu’il faut transporter également ! Alors prenez le temps de soupeser les différents modèles avant de vous décider. Cependant, le poids n’est pas qu’un inconvénient : un reflex plus lourd peut être plus stable, ou plus robuste, certains boitiers étant réalisés en alliage de magnésium pour une meilleure longévité.

9. La sensibilité

La sensibilité de votre appareil à la luminosité se mesure en ISO et s’étend sur des paliers allant de 50 à 6 400 ISO, certains modèles pro allant jusqu’à 25 600 ! Plus cet indice est grand, plus la sensibilité du capteur est grande. Vous pourrez ainsi réaliser des clichés dans des lieux à faible luminosité sans avoir à utiliser le flash. Avec 50 ISO, vous optimiserez la qualité de vos photos en pleine lumière. En revanche, vous ne pourrez pas prendre de photo dans des lieux peu exposés à la lumière. En pleine lumière, si vous réglez votre sensibilité sur 1 600 ISO, la qualité du rendu sera moindre, les couleurs risquant d’être passées. Nous vous conseillons donc de tabler sur une sensibilité minimale de 50 à 1 600 ISO pour faire face à un maximum de situations. 

10. Le filtre anti-poussière 

De plus en plus d’appareils sont équipés d’un filtre anti-poussière. Une option qui pèse de tout son poids dans le choix de votre appareil puisqu’elle évite que des poussières ne s’infiltrent entre deux changements d’objectifs. Fini les traces de poussière sur vos photos ! 

11. La carte mémoire

La majorité des reflex utilisent aujourd’hui les cartes au format SD/SDHC, mais certains fonctionnent également avec le format Compact Flash ou Memory Stick. Ne négligez pas le choix de la carte mémoire : sa capacité vous permettra de stocker un nombre plus ou moins important de photos, et sa vitesse de lecture/écriture aura un impact sur la vitesse à laquelle vous prendrez vos photos et les visualiserez sur l’écran LCD. La capacité des cartes va aujourd’hui de 2 à 32 Go. Une carte de 4 Go est suffisante, elle vous permettra de stocker plusieurs centaines de photos. Privilégiez les cartes à plus forte capacité si vous souhaitez notamment enregistrer des vidéos, dont le poids est plus important.  

12. La vidéo HD 

De plus en plus de reflex proposent aujourd’hui de filmer en vidéo HD ou même Full HD. Les performances du capteur des reflex permettent d’obtenir des vidéos exceptionnelles, qui n’ont rien à envier aux meilleurs caméscopes. On peut donc réaliser des séquences hautement définies que l’on pourra ensuite visionner sur un écran TV HD via un câble HDMI.