Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

gui-1
Le chapon - E.Leclerc

Tout savoir sur le chaponChapon-texte.jpg

 

Le chapon est la volaille reine des repas de fin d’année. Conseils pour le choisir, le conserver et le cuisiner.
 

 

Choisir le chapon

Vendue uniquement en fin d’année, cette volaille dodue est un jeune coq qui a été castré. La castration a pour effet de faire grossir le coq et de rendre sa chair plus tendre et savoureuse. Il doit présenter une tête à la crête non développée, une preuve que la castration est bien réussie. Il existe deux grands labels : le Label Rouge et l’AOC de Bresse.
Sachez que l’on peut aussi trouver des chapons de pintade ou encore des mini-chapons, plus petits, obtenus sur des coqs nains. Il faut compter un chapon (environ 3 kg) pour 8 personnes.

 

Conserver le chapon

Le chapon se conserve jusqu’à 5 jours enveloppé d’un linge au réfrigérateur.

 

Préparer le chapon

Sortez le chapon du réfrigérateur 2 heures avant la cuisson pour lui éviter les chocs thermiques.

 

Cuisiner le chapon

Faites saisir le chapon au four à th. 7-8 (220 °C) pendant 15 à 20 minutes. Puis laissez-le cuire lentement pendant 1 h 30 à 2 h à th. 5 (170 °C) en arrosant régulièrement avec son jus. À la sortie du four, laissez-le reposer pendant 10 minutes environ sous un papier d’aluminium, la chair sera plus tendre. Appréciez sa finesse en l’accompagnant de pommes de terre, de haricots verts, de girolles ou de châtaignes.