Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

guide-dachat-6
Le porc - E.Leclerc

Ce qu’il faut savoir sur la viande de porcViande-de-porc-texte.jpg

 

Tout est bon dans le porc ! Il existe d’ailleurs de très nombreuses recettes à faire avec différents morceaux. Bien lire l’étiquette du morceau que vous achetez, en savoir un peu plus sur les signes de qualité, quel aspect doit avoir la viande de porc, et quel morceau choisir pour quel mode de cuisson, c’est ce que nous vous proposons ici…

 

 

Les mentions obligatoires sur les étiquettes de la viande de porc

Pour la viande de porc vendue au rayon à la coupe ou préemballée, l’étiquette doit préciser :

  • le nom du morceau ;

  • son poids ;

  • le prix au kilo ;

  • le prix net du morceau.

Pour les morceaux préemballés, l’étiquette doit en plus mentionner la date de l’emballage et la date limite de consommation.
Pour la viande de porc, l’indication de l’origine sur l’emballage ou dans le rayon n’est pas obligatoire. Lorsqu’elle est indiquée, c’est une démarche volontaire.


 
Les logos sur la qualité et l’origine de la viande de porc

  • Le Label Rouge sur la viande de porc garantit une viande de qualité gustative supérieure. Les critères d’attribution portent sur la sélection des animaux, sur leur alimentation et leur bien-être. Il existe une quinzaine de Labels Rouges pour la viande porcine comme, par exemple, Porc Fermier du Sud-Ouest, Porc du Limousin, Porc Fermier de la Sarthe, Porc Fermier d’Auvergne… 

  • Agriculture Biologique (AB) : le logo AB certifie l’origine biologique des porcs. Ils sont élevés selon des pratiques respectueuses des équilibres écologiques et de l’autonomie des agriculteurs. 

  • L’Indication Géographique Protégée (IGP) garantit que certaines phases de production, de transformation et/ou d’élaboration ont eu lieu dans la zone géographique citée. Il existe 4 IGP pour le porc :

                    - Porc Fermier de Vendée ;
                    - Porc Fermier de Normandie ;
                    - Porc Fermier de la Sarthe ;
                    - Porc du Limousin.

  • La Viande de Porc Française (VPF) garantit au consommateur l’origine française de la viande de porc qu’il achète (elle est née, élevée, abattue et transformée en France) et des bonnes pratiques dans le suivi alimentaire et sanitaire.

 

Bien choisir la viande de porc

> La viande de porc doit être :

  • rosée, pâle et nacrée ;

  • avec un grain serré ;

  • avec une graisse dense et bien blanche.

> Seules les grillades de porc auront une apparence différente avec des fibres longues et une couleur vive.


Bien conserver la viande de porc

  • Au réfrigérateur : conserver la viande de porc dans son papier d’emballage, du papier d’aluminium ou du film plastique alimentaire pendant deux à trois jours. Et sortez-la du réfrigérateur une quinzaine de minutes avant de la faire cuire.

  • Au congélateur : la viande de porc se congèle facilement. Cependant, le filet mignon de porc ne doit pas être conservé au congélateur trop longtemps : pas plus de 3 à 4 semaines. Il est, par ailleurs, préférable de ne jamais cuire la viande de porc encore congelée, sinon elle sera dure et sèche.


Bien faire cuire une viande de porc

Pour obtenir une viande de porc tendre, il est important de la faire cuire à une température douce (entre 70 et 75 °C) et lente. Sa cuisson ne doit surtout pas être brusque.


Quel morceau de porc choisir selon le mode de cuisson ?

  • Cuisson au gril : choisissez de l’échine, des grillades, des côtes (filets, premières et secondes), du travers, du plat-de-côte, de la poitrine. Ce sont des morceaux entrelardés qui resteront fondants et prévoyez des tranches assez épaisses. À faire cuire 7 à 10 minutes par face.

  • Cuisson à la poêle : grillades, côtes (filets, premières et secondes), filet mignon coupé en médaillons, travers seront encore plus délicieux avec ce mode de cuisson si vous les faites préalablement mariner dans un peu d’huile d’olive et des herbes aromatiques (thym, laurier, sarriette).

  • Rôti au four : cuire à température moyenne avec des herbes un carré de porc, c’est-à-dire plusieurs côtes filets non détachées, est délicieux. Vous pouvez également opter pour un rôti de porc dans le filet, la pointe ou le quasi. Une rouelle de jambon, les jarrets de porc, un morceau de palette (épaule) et l’échine sont également parfaits pour la cuisson au four. Il faut compter 40 à 45 minutes par 500 g.

  • Braisé en cocotte : palette, échine, jarret (appelé aussi jambonneau), pointe, rouelle, filet mignon, travers ou plat de côte cuiront 1 heure 30 à feu doux.

  • Bouilli dans un faitout : palette, jarret et poitrine cuiront pendant 2 heures 30 (le temps de cuisson est divisé par 2 avec une cocotte minute) pour de délicieuses potées.