Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

conseil-pratique-2

Conseil Pratique

Zoom sur les différents pains ! - Conseil Pratique - E.Leclerc

Zoom sur les différents pains ! 

les-pains_image_w320_h248.png

 

Petit-déjeuner, sandwich, apéritif, charcuteries et autres plats gourmands ou festifs… toutes les occasions sont bonnes pour succomber au plaisir du pain. Tour d’horizon des différentes variétés de pain et des façons de le consommer au quotidien.

 

Quel pain pour le petit déjeuner ?

Le pain blanc est parfait pour le petit-déjeuner. Vous avez le choix entre différentes formes et différents poids. La pâte qui sert à confectionner la baguette (250 g), composée de farine de blé, d’eau, de sel et de levure, est en effet utilisée pour toutes sortes de pains

  • le petit pain rond (environ 50 g), 

  • la ficelle longue et fine (125 g), 

  • la flûte (200 g), un peu plus petite que la baguette, 

  • le bâtard (250 g), du même poids que la baguette, mais de forme plus ramassée, 

  • le pain (450 g), plus long et plus large. 

Pour bien profiter de son croustillant, il est préférable de consommer votre pain dans la journée. Mais il peut se conserver jusqu’au lendemain si vous le gardez dans son sachet ou si vous l'enroulez pain-dej_image_w200_h155.pngdans un torchon. 

La mention « de tradition » signifie que la pâte de la baguette n’a pas été congelée et ne contient pas d’additifs (décret de septembre 1993). 

Une baguette non moulée a été façonnée à la main. De forme parfois un peu irrégulière, elle offre une mie alvéolée et une croûte bien croustillante.

Une baguette moulée est reconnaissable à sa face inférieure ponctuée de petits trous, trace de son passage en moule. Elle est moins chère qu’une baguette non moulée. 

 

Pour les matins sans pain frais, pensez à avoir en stock :

  • des pains pré-cuits qu’il suffit de placer au four quelques minutes pour achever leur cuisson. Bien à l'abri dans leur sachet hermétique, ils se gardent plusieurs semaines à température ambiante ou au congélateur ;

  • des pains grillés (tartines ou pains de type suédois) ou des biscottes. De composition similaire à celle du pain, ou du pain de mie pour les biscottes, ils doivent leur croustillant à une double cuisson qui les sèche.

 

D’autres pains pour le petit déjeuner…

  • Le pain complet, fabriqué avec tout le grain du blé (sauf le germe), est riche en fibres. Sa mie dense est rassasiante : pratique lorsqu’on a très faim le matin ! Il se conserve facilement quelques jours enveloppé dans un torchon.

  • Le pain aux céréales est à base d’un mélange de farines de blé, d’orge, de maïs, de millet, d’avoine, de seigle. Il peut être composé de 3, 9 ou 12 céréales (sans taux minimal d'ingrédients imposés), parfois enrichies de graines de tournesol, de pavot, de lin et de sésame. Il se conserve facilement plusieurs jours enveloppé dans un torchon.

  • La brioche, qui fait partie de la famille des viennoiseries, est composée de farine de blé, de sucre, d’œuf, de lait, de beurre et de levure. Elle se conserve deux jours enveloppée dans un torchon. Dès qu’elle commence à sécher, préparez-la en pain perdu.

  • Le pain brioché dont la recette et la composition sont proches de celles de la brioche, mais celui-ci est moins sucré et contient moins de beurre. Il se conserve deux jours et est, lui aussi, délicieux cuisiné en pain perdu.

 

Quel pain pour le sandwich de la pause repas ?

Pour un sandwich, la baguette est, là encore, une valeur sûre. Mais vous pouvez facilement varier les plaisirs…

pain-sandw_image_w150_h200.pngLe pain de mie est composé de farine de blé, d’eau, de levure, d’un peu de sucre et de matières grasses. « À l'anglaise », il est moins sucré que le pain de mie classique, « à l'américaine », il offre de plus grandes tranches (14 cm x 14 cm), faciles à tailler en triangles. Cuit dans un moule ouvert, le pain de mie offre un dessus rebondi et une mie légère. Cuit dans un moule fermé, sa mie sera plus dense et ses tranches bien carrées, pour s'adapter au grille-pain ou au moule à croque-monsieur. Ceux qui n'aiment que son cœur pourront même l’acheter « sans croûte ». Facile à conserver au congélateur (jusqu'à trois mois), décongelez votre pain de mie tranche par tranche au grille-pain.

Le pain polaire, qui se présente sous la forme d’un disque souple cuit à la poêle, offre un petit goût sucré dû à l'ajout de sirop de sucre dans un mélange de farines de seigle et de blé, d’eau et de crème épaisse. Cette galette moelleuse de pain plat non levé se marie bien avec les garnitures marines (crevettes, saumon, thon…) et se conserve facilement plusieurs jours bien emballée dans du film étirable.

 

La pita, spécialité d’origine libanaise, est composée de farine de blé, de levure de boulanger, d'eau, de gros sel, d'huile d'olive et de sucre ou de miel. Elle se conserve plusieurs jours dans son sachet fermé (surveillez la date limite de consommation inscrite sur l’emballage) et se consomme dans les deux à trois jours qui suivent l'ouverture. Fine et légère, elle s'ouvre comme une poche quand on la chauffe un peu. Elle est ainsi facile à garnir et se marie bien avec les spécialités méditerranéennes : tzatziki, houmous, caviar d’aubergine…

 

Le pain à burger, composé de farine, de lait, de levure, de sucre et de sel, avec ou sans graines de sésame, est facile à garnir et à passer au four pour le plus grand plaisir des adolescents. Il se conserve plusieurs jours dans son sachet fermé (surveillez la date limite de consommation inscrite sur l’emballage) et se consomme dans les deux à trois jours qui suivent l'ouverture.

 

Quel pain pour le goûter ?

Là encore, le choix est multiple et il est important de varier. Le pain blanc associé à quelques carrés de chocolat noir ou au lait est parfait. Mais les enfants apprécient également le pain de mie, grillé ou non, et couvert d’une pâte à tartiner au chocolat et noisettes ou de confiture. Ou encore le pain au lait, une viennoiserie composée de lait, d’œuf, de beurre, de sucre, de farine de blé et de levure de boulangerie. 

 

Quel pain pour des moments festifs ?

Pour l’apéritif, les pains aux noix, aux raisins, au cumin, aux olives, aux lardons, aux oignons… sont pétris à partir de farine de blé, ou de seigle, mélangée à des ingrédients au choix, sans teneur minimale. Servez :

  • le pain aux noix avec les fromages bleus,

  • le pain agrémenté de raisins avec les chèvres, 

  • le pain au cumin avec le munster,

  • le pain aux olives, aux lardons et aux oignons, coupés en bâtonnets, avec des petites sauces façon dips.

 

Pour accompagner les fromages à pâtes dures, servez un pain de campagne et avec le camembert de la baguette. 

 

Avec le foie gras, nombreux sont ceux qui apprécient un pain de mie, brioché ou non, ou mais une simple baguette croustillante est également délicieuse.pain-festif_image_w150_h202.png

 

Les charcuteries et les terrines se marient bien avec le pain de campagne. Il cache, sous sa croûte épaisse et rustique, une mie dense à la saveur légèrement acidulée due à un mélange de farines de blé et de seigle. Il se conserve facilement plusieurs jours dans un sac de toile ou un torchon qui le laisse respirer. 

 

Avec les fruits de mer et les poissons fumés, on propose souvent du pain de seigle. Sachez que seul le pain contenant aumoins 65 % de farine de seigle est un « pain de seigle ». En dessous de ce pourcentage, c'est un « pain au seigle ».

 

Avec les currys indiens, servez des naans tièdes. Ces pains plats d’origine indienne sont composés de farine de blé et sont cuits dans un four nommé tandoor. Il se conserve plusieurs jours dans son sachet fermé (surveillez la date limite de consommation inscrite sur l’emballage) et se consomme dans les deux à trois jours qui suivent l'ouverture.

 

Servez les préparations mexicaines dans des tortillas, galettes souples à base de farine de maïs, Les tortillas se conservent plusieurs jours dans leurs sachets bien fermés (surveillez la date limite de consommation inscrite sur l’emballage) et se consomment dans les deux à trois jours qui suivent l'ouverture.