Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

le-saviez-vous-1

Le saviez-vous ?

Le langage des fleurs - Le saviez-vous ? - E.Leclerc

Parlez-vous le langage des fleurs ?

Toutes les occasions sont bonnes pour offrir des fleurs. Mais savez-vous que vos bouquets parlent à votre place ? Le type de fleurs et leur nombre en disent long et permettent de faire passer des messages. Décryptage.

Combien de fleurs offrir ?

Autrefois, le nombre de fleurs offertes à une dame précisait l'heure d'un rendez-vous. Aujourd'hui, seul le glaïeul tient ce rôle quoique le texto paraisse plus sûr ! Toutefois certaines traditions restent vivaces ! En dessous de 10 fleurs dans un bouquet, mieux vaut choisir un nombre impair : le bouquet sera plus esthétique dans le vase. Mais si un homme veut déclarer sa flamme, il en fera livrer 36. Et si vous souhaitez remercier quelqu'un, 12 est le bon chiffre.

Fleur : le langage de la rose

Précieuse, la rose est le symbole de l'amour sous toutes ses formes et, pour en savoir plus sur les intentions de celui qui offre, il faut décoder la couleur :

  • une rose rouge = la passion,

  • une rose rouge foncé = l'engagement,

  • une rose rose = la tendresse,

  • une rose blanche = la pureté des sentiments,

 Mais attention, une rose jaune est synonyme de trahison !

 

Fleur : le langage de la tulipe

Si la rose dit l'amour installé, la tulipe, symbole de richesse et de pouvoir à la cour de Louis XIV, aide à déclarer sa flamme. Offrir une tulipe double est même une proposition de vie à deux. Toutefois, si l'on vous offre une tulipe jaune, c'est que la personne pense qu'elle vous aime sans espoir : à vous alors de la rassurer en lui donnant à votre tour une tulipe ou de l'éconduire en ne répondant pas à ses avances.

 

Fleur : le langage de la pensée

Un bouquet de pensées dit la nostalgie de ce qui n'est plus et invite à évoquer les souvenirs enfuis. À adresser à quelqu'un que l'on n'a pas vu depuis longtemps, dont on regrette de ne plus avoir de nouvelles.

 

Fleur : le langage de la violette

« L'amour est un bouquet de violettes », chantait Luis Mariano. Certes, mais un amour qui n'ose pas s'afficher. Cette petite fleur symbolise la timidité et la modestie, celui qui l'offre aime dans l'ombre et craint d'afficher ses sentiments.

 

Fleur : le langage de l'iris

L'iris annonce ou salue les bonnes nouvelles. Ajoutez-le à un bouquet de félicitations, apportez-le lors d'un dîner où vous fêterez une promotion ou l'annonce d'une naissance.

 

Fleur : le langage de l'arum

Les lignes pures de l'arum des fleuristes (qui n'est pas un véritable arum mais, en fait, un Zantedeschia) en font un représentant de l'âme et de la profondeur des sentiments. C'est pourquoi on le trouve dans les bouquets de décoration d'église ainsi que dans les compositions célébrant les événements marquants d'une vie.

 

Fleur : le langage de l’œillet

L'une des deux fleurs les plus vendues est encore une messagère d'amour :
-    rouge, l'œillet déclare une passion charnelle,
-    rose, l'œillet dit la timidité,
-    blanc, l'œillet signifie l'amitié amoureuse ou la fidélité.
L'œillet de poète, lui, est moins sage et ne réclame qu'une étreinte passagère. Toutefois, mieux vaut éviter d'adresser un bouquet d'œillet à un(e) ami(e) superstitieux(se) : pour certains, il s'agit d'une fleur porte-malheur.

 

Fleur : le langage de la marguerite

« Je t'aime, un peu beaucoup, passionnément, à la folie... » : effeuiller la marguerite est un jeu auquel tous les enfants du monde ont joué. De fait, cette fleur des champs symbolise l'innocence et la pureté. En faire un bouquet, c'est signifier sa sincérité, qu'il s'agisse d'amour ou d'amitié.