Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

guide-dachat-3

Guide d'achat

La carotte - Guide d'achat - E.Leclerc

La carotteCarotte-Texte5.jpg

 

Ce beau légume orange que nous trouvons sur les étals toute l’année fait partie du paysage maraicher depuis toujours.  Après la tomate, elle est le second légume le plus demandé en France. Et les français en  consomment depuis le XIVème siècle.  

Savez-vous qu’elle existe partout, sur les cinq continents et même aux fins fonds de la brousse loin de toute civilisation ?

La carotte présente plus de cinq cents variétés : la majorité de celles-ci ont la couleur orangée, une couleur qui lui viendrait des Pays-Bas, tandis que les carottes dites fourragères sont blanches et les anciennes variétés rouges, violettes ou jaunes sont  récemment remises à la mode.

 

 

Choisir la carotte

Une bonne carotte est une carotte ferme, lisse, relativement droite avec une belle couleur. Plus elle est foncée, plus elle contient de bêta-carotène, donc plus elle sera intéressante du point de vue santé.

La racine doit être ferme et exempte de radicelles blanches, signe que la carotte est trop âgée. Les fanes doivent être vertes et fraîches, ce qui indique que les carottes ont été récoltées depuis peu. Coupez les fanes rapidement pour éviter la déperdition d’humidité et le ramollissement du légume.

 

Conserver la carotte

Capable de résister à de faibles gelées grâce à un antigel incorporé dans sa structure, la carotte se conserve idéalement à une température frôlant le point de congélation (0,5 °C) et à une humidité relative de 90 % à 95 %.

Réfrigérateur : Conservez dans le tiroir les carottes achetées en épicerie dans un sac de plastique perforé. N'achetez que ce que vous pouvez consommer en 2 semaines.

Pour conserver sa fraicheur, elle doit être placée dans la partie la plus froide du réfrigérateur, dans un sac plastique, ou enveloppée de papier pour réduire la condensation.

Congélateur : Pour conserver la carotte au congélateur, une petite préparation est nécessaire. Après lavage à grande eau, les carottes sont coupées en tranche, en bâtonnet ou en rondelle. Les blanchir dans l’eau bouillante pendant 3-4 minutes, les passer sous l’eau froide avant de les égoutter. Mettre dans des sacs de congélation puis ranger au congélateur.

Cave : Mettez-les dans des boîtes en alternant les couches de carottes avec des couches de sable légèrement humide, loin des pommes et des autres fruits et légumes produisant de l'éthylène. Carottes-en-terre-Texte.jpgEnlevez les fanes dès la récolte pour éviter la perte d’humidité. Vous pouvez les conserver à part si vous voulez vous en servir en cuisine.

En pleine terre : Il est possible de laisser en pleine terre une partie de la récolte, recouverte d’un épais paillis de feuilles ou d'une autre matière organique. Durant les redoux et tôt au printemps, il suffira de soulever le paillis et de cueillir les racines toutes fraîches.

 

Les bienfaits de la carotte

Très prisée pour ses bienfaits pour notre peau, gorgée de vitamines et de minéraux, la carotte est également reconnue pour ses nombreuses propriétés médicinales.

Préserver naturellement votre santé doit être une de vos préoccupations majeures. La carotte pourrait bien être votre alliée, car elle est composée d’une grande quantité de minéraux, de fibres et de vitamines. Grâce à la pectine contenue dans sa racine, elle aide à lutter contre le cholestérol. Tandis que  sa vitamine B9 serait efficace pour se prémunir de l’anémie et de l’inflammation du côlon.

Quant à la  vitamine A qui lui  concède sa couleur orange, elle entretien votre vue. La carotte pourrait également  être utilisée comme masque de beauté !

Riche en vitamines A et B9, la carotte atténue les taches de vieillesse et possède une action sur la santé et la jeunesse de la peau. Elle est à la fois antiride, protectrice et purifiante.Carotte-sante-Texte.jpg

Ces vitamines contenues dans la carotte aident également au bon fonctionnement de notre système immunitaire et réduisent la fatigue.

Le bêta-carotène de la carotte est un puissant antioxydant qui retarde les effets du vieillissement en neutralisant les radicaux libres. Il renforce la résistance aux UV, embellit notre teint et prolonge le bronzage.

Chez l’enfant comme chez l’adulte, la carotte régule les fonctions intestinales en cas de constipation ou de diarrhée. Une soupe de carottes est le repas idéal en cas de diarrhée du nourrisson.

En cataplasme (pulpe de carotte fraîche finement râpée), la carotte permet de soigner les affections de la peau et les brûlures légères.

Le jus et les feuilles de carotte ont des propriétés diurétiques. Ils sont recommandés contre les rhumatismes, la goutte et l’arthrite. Voir : recette du jus de carotte

Les graines de carotte ont les mêmes vertus apéritives, digestives, carminatives et galactogènes que celles du fenouil et de l’anis. Attention : elles sont déconseillées pendant la grossesse.

Produit de beauté idéal : le masque de pulpe de carotte râpée ou des lotions quotidiennes de jus de carottes.

 

  Carotte crue Carotte cuite Jus de carotte
vitamine A ES ES ES
Vitamine B6 S S BS
Vitamine K     BS
Vitamine B1 (thiamine)     S
Vitamine B2 (riboflavine)     S
Vitamine B3 S pour la femme uniquement    
Vitamine C S pour la femme uniquement    
Vitamine E   S S
Fer     S pour l'homme uniquement
Phosphore     S
Potassium     S
S : Source
BS : Bonne source
ES : Excellente source

 

 

 

Préparer la carotte

Les carottes nouvelles peuvent être préparées sans être épluchées mais juste grattées pour garder les vitamines dans la peau. Quant aux carottes de conservation, il faut enlever la pellicule qui est amère.

Pour une cuisson classique à l’anglaise, plonger les carottes dans l’eau bouillante salée 3-4 minute pour les garder croquantes, 5 minutes si on les veut tendres ; et 10 minutes de plongeon pour une texture spéciale purée.

Les carottes se mangent crues ou cuites, frites ou bouillies, salées ou sucrées. 

Très simple et pourtant très bénéfique, le jus de carotte se prépare en mixant quelques carottes crues. Puis, le boire concentré. On peut également ajouter un peu de jus de citron pour agrémenter le gout.

 

 

Cuisiner la carotte

- Râpées en salade, servez les carottes seules ou avec leurs compagnons traditionnels, les raisins et les noix.Carotte-Texte-3.jpg

- À la vapeur ou à l'étouffée et assaisonnées au beurre.

- Glacées dans un mélange de bouillon, de sucre ou de miel et de beurre.

- En purée. Seules, ou avec du navet, des pommes de terre ou d'autres légumes-racines.

 

Soupe-carotte-Texte.jpgavec des carottes :

- En soupe, en potage ou en consommé. Faites cuire de jeunes carottes dans un bouillon de légumes ou de poulet auquel on a ajouté un oignon. Passez au mélangeur. Donnez-lui une texture plus crémeuse en ajoutant du yogourt nature – ce qui tempère aussi le goût sucré de la carotte. Ou donnez-lui une touche exotique avec un soupçon de cari ou de gingembre, du zeste de citron, ou un peu de jus d’orange.

- Rôties au four, après avoir été coupées en bâtonnets, badigeonnées d'huile d'olive et assaisonnées de thym et d'un peu de sauge.

- Cuites et apprêtées à la romaine : avec une sauce composée de cumin, de sel, d’huile et de vin vieux.

 

La carotte, un coupe-faim instantané

Les personnes qui suivent un régime amaigrissant peuvent essayer de tromper une faim passagère en croquant 1 ou 2 carottes. C'est aussi une bonne façon de passer sa rage quand on vient d'arrêter de fumer.

 

En jus, seules ou en mélange avec d'autres légumes ou fruits et des condiments :Carotte-Texte-4.jpg

- trois ou quatre carottes avec quelques feuilles de menthe, l'été;

- deux carottes, une tomate, une branche de céleri, l'automne;

- deux carottes et une orange pressée, l'hiver.

Comme le jus ne retient en moyenne que 10 % des précieuses fibres de la carotte, on gardera les tourteaux (la pulpe) pour l’ajouter dans les préparations de gâteaux, de biscuits, de poudings ou de muffins.

 

En sorbet, glace ou granité.

 

Les fanes (feuilles et tiges) se mangent aussi. Ajoutez les plus fraîches aux salades et les autres aux bouillons de légumes. Au Québec, elles entrent dans la composition des célèbres herbes salées du Bas-du-Fleuve.