Alerte
0/ 0
L'asperge

Guide d'achat

L'asperge - Guide d'achat - E.Leclerc

Asperge-Texte3.jpg

 

Originaire du bassin méditerranéen, l’asperge a sa belle saison entre avril et juin. C’est donc le moment de l’inviter à votre table…

 

 

 

Choisir l’asperge

Il existe trois variétés d’asperges : blanches, violettes et vertes. Parmi les blanches, celles originaires des sols sableux des Landes bénéficient d’une IGP (Indication Géographique Protégée).

Pour bien les choisir, fiez-vous aux apparences : une tige (ou turion) bien droite et rigide, un bourgeon aux écailles bien fermées, un talon pas trop sec.

 

À conserver avec soin

Délicate, l’asperge se range dans le bac à légumes du réfrigérateur, en bottes bien serrées, dans un torchon propre et légèrement humide. Mais ne l’oubliez pas : consommez-la dans les deux jours.

 

Rien de plus simple que d’éplucher des asperges Les blanches et les violettes s’épluchent à l’aide d’un économe : commencez sous le bourgeon  et pelez jusqu’au talon.

Pour ce qui est des vertes, certains chefs préconisent de se passer d’épluchage. À vous de voir.

Dans tous les cas, coupez 1 ou 2 cm de talon, car c’est la partie la plus dure.

 

Une cuisson douce

Ensuite, faites cuire les asperges blanches ou violettes à l’autocuiseur (de 6 à 7 minutes environ) ou à l’eau (20 minutes).

Attention, la cuisson doit être douce (pas de trop gros bouillons) pour protéger la tête fragile.

Les asperges vertes cuisent un peu moins longtemps : 5 minutes à la cocotte-minute et 10 minutes à l’eau, car elles se consomment craquantes.

Mais vous pouvez également faire revenir les pointes d’asperge à la poêle dans un peu de beurre ou d’huile d’olive, ou même les préparer en beignets.

 

Pour en profiter toute l’année, n’hésitez pas à les mettre en bocaux!