Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

5 gestes pour un jardin bio - Conseil Pratique - E.Leclerc COLMAR

bac_epluchures_original_image_w320_h248.png5 bons gestes pour un jardin bio

 

Au jardin, adoptez la bio attitude. Jouez la carte de l’écologie et des méthodes naturelles en suivant ces 5 conseils. Ils vous permettront notamment d’économiser de l’eau, de récupérer les épluchures de fruits et légumes.

 

 

Geste n°1 pour un jardin bio : optez pour des plantes peu gourmandes en eau

  • Choisissez des végétaux qui aiment les terrains secs. 

  • Lauriers roses, pourpiers, immortelles, sedum, thym, romarin ou lavandes peuvent pousser au nord de la Loire, à l’abri du vent. 

  • Les figuiers et la vigne sont des fruitiers qui résistent bien à la sécheresse. 

  • Pensez aux plantes de sols sableux et secs comme les bruyères, sans oublier les traditionnels pivoines, iris ou tournesols.

 

Geste n°2 pour un jardin bio : faites votre compost 

  • Nourrissez la terre avec du compost plusieurs fois par an. 

  • Si vous ne possédez pas de bac à compost pour accumuler vos déchets organiques, déposez directement sur la terre, au pied des plantes, quelques épluchures de fruits et de légumes après les avoir découpés en petits morceaux pour les aider à se décomposer plus rapidement.

 

Geste n°3 pour un jardin bio : paillez autour des plantes 

  • Protégez la terre avec du paillage qui consiste à mettre une « couverture » autour des plantes. Cela permet de diminuer le dessèchement du sol et le développement des mauvaises herbes. Le temps consacré à sa mise en place est vite rattrapé par la diminution des arrosages et désherbages. 

  • Dès le printemps, recouvrez la terre encore humide de matériaux récupérés dans votre jardin : tontes de gazon, feuilles mortes à demi décomposées, compost, herbes sèches. 

  • Il existe des solutions plus esthétiques comme le paillis de chanvre. 

  • Les écorces de pin sont à réserver à une terre pas trop acide car elles ont tendance à l’acidifier.

 

Geste n°4 pour un jardin bio : récupérez l’eau de pluie 

Selon les régions, il est possible de récupérer 600 litres d’eau de pluie par mètre carré de toiture sur une année. Il existe différentes solutions :

  • une simple cuve en plastique à installer au pied de votre descente d’eau de pluie permet de stocker de 200 à 800 litres,

  • une citerne enterrée pour les jardins de plus de 200 m2.

En plus d’être gratuite, l’eau de pluie a l’avantage de n’être ni calcaire, ni chlorée, ni trop froide, qualités fortement appréciées des plantes du jardin. 

 

 

Geste n°5 pour un jardin bio : lutter contre les indésirables avec des méthodes naturelles 

  • Évincez les insectes ravageurs avec des méthodes naturelles. Limaces et escargots ne pouvant se déplacer sur la cendre de bois ou des copeaux fins, il suffit d’entourer vos cultures avec ces matériaux sur une largeur d’au moins 20 cm pour qu’ils ne s’y aventurent plus. 

  • Évitez les maladies en utilisant des fongicides comme le soufre et la bouillie bordelaise, qui existent dans les gammes agriculture biologique.