Alerte
0/ 0
Conseil Pratique

Conseil Pratique

Épilation : opération peau lisse… - Conseil Pratique - E.Leclerc ETALONDES

femme_homme_image_w320_h248.png

Épilation : opération peau lisse…

À l’approche de l’été, bras et jambes se dénudent : pas question de faire l’impasse sur l’épilation. Rasoir, crème, épilateur électrique, cire, pince à épiler : les méthodes ne manquent pas. Faites votre choix !

 

L’épilation au rasoir : vite fait, bien fait !

Méthode : rapide, indolore et économique, le rasoir coupe les poils au ras de la peau. C’est aujourd’hui la solution la plus utilisée par les Françaises pour avoir un épiderme doux et net. 

Zones : aisselles, jambes. 

Conseils d’utilisation : 

  • Le rasoir mécanique s’utilise à rebrousse-poil sur une peau humide et savonnée ou avec une mousse ou un gel à raser. 

  • Le rasoir électrique s’utilise sur peau sèche, d’abord dans le sens du poil, puis dans l’autre sens. 

  • Optez pour les rasoirs à double lame qui rasent de plus près et retarderont un peu plus la repousse du poil par rapport à un rasoir à une seule lame.

Fréquence : quasi quotidienne.

 

L’épilation à la crème : la plus indolore !

Méthode : la crème dépilatoire détruit chimiquement le poil en surface. 

Zones : maillot, aisselles, jambes. 

Conseils d’utilisation : 

  • Appliquez ou vaporisez (pour les conditionnements en spray) uniformément le produit sur une peau sèche et saine (sans plaie, ni boutons). 

  • Laissez agir le temps indiqué, puis ôtez la crème avec la spatule avant de rincer soigneusement à l’eau pure tiède. 

  • Si votre peau picote ou rougit, rincez à nouveau à grande eau froide. L’inconvénient de la crème est le risque d’irritations. Il est donc conseillé, avant une première utilisation, de réaliser la veille une touche d’essai sur une petite surface de la peau pour vérifier sa réaction. 

Fréquence : environ tous les 5 jours.

 

L’épilation à l’épilateur électrique : un bon complément 

Méthode : grâce aux pincettes rotatives de l’épilateur électrique, le poil est pincé et arraché d’un coup sec à la racine. La méthode est longue et peut être un peu douloureuse : elle est donc idéale pour les petites retouches et constitue une bonne solution entre deux épilations à la cire.

Zones : jambes, aisselles. 

Conseils d’utilisation : sur une peau parfaitement sèche et sur des poils suffisamment longs (2 à 3 mm), tendez votre peau et déplacez lentement l’appareil en faisant des mouvements circulaires. 

Fréquence : environ tous les 15 jours.

 

L’épilation à la cire : tout en douceur !

Méthode : l’épilation à la cire permet l’extraction du poil à la racine. 

Zones : jambes, aisselles, maillot, visage. 

Conseils d’utilisation : à base de cire d’abeille et de résine, chaude ou froide, en applicateur « roll-on », en pot avec une spatule ou en bandes toutes prêtes, le principe de l’épilation à la cire est le même : après une douche ou un bain, lorsque les pores sont bien dilatés, appliquez la cire de haut en bas, dans le sens de la pousse du poil, puis décollez-la en tirant d’un coup sec à rebrousse-poil tout en tendant bien la peau pour éviter la douleur.

Fréquence : environ toutes les 3 semaines.

 

L’épilation à la pince à épiler : rien ne lui résiste…

Méthode : la pince à épiler est l’outil idéal pour les retouches ou les finitions ; bien manipulée, elle permet d’arracher le poil à sa racine. 

Zones : partout où il y a des retouches à effectuer. 

Conseils d’utilisation : 

  • Choisissez une pince à bouts recourbés pour saisir les poils très fins sans les casser ; 

  • Pour les poils rebelles et plus drus, une pince extra-plate est nécessaire pour avoir une bonne prise. Maintenez la peau tendue pour respecter le sens du poil et éviter ainsi les poils incarnés. 

Fréquence : séance de retouche tous les 2 ou 3 jours environ.