Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Editorial de Michel-Edouard Leclerc

Editorial de Michel-Edouard Leclerc

En savoir plus - E.Leclerc La Roche Sud
MEA_MEL_320_248.jpgExigeants, les Français aiment savoir ce qu'ils mangent, et sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les produits bio, qu'ils considèrent bons pour leur santé autant que pour l'environnement.
 
Mais voilà, le bio, c'est souvent cher, et le consommateur doit perpétuellement arbitrer dans ses dépenses. 
 
J'ai toujours défendu l'idée que chacun devait pouvoir contribuer à l’avenir de la planète en adaptant simplement sa consommation, sans vider son portefeuille.
 
Tout comme il a été leader sur le développement des produits du commerce équitable, E.Leclerc s'est toujours mobilisé pour soutenir la diffusion des produits bio en France, et offrir aux producteurs des débouchés et une lisibilité indispensables au développement de cette filière. 
 
Cet engagement, pris de longue date, E.Leclerc le renouvelle et l'amplifie en 2016 !
 
En proposant désormais plus de 700 références* à ses clients, E.Leclerc permet aux consommateurs d'accéder à des gammes de produits très variées, et à prix maîtrisés.
 
Avec ses marques propres, "Bio Village" (alimentaire) et "Bionaïa" (hygiène), comme avec toutes les autres marques bio présentes en rayon ou sur internet, E.Leclerc démontre sa détermination à rendre le bio accessible au plus grand nombre. 
 
 
Michel-Edouard Leclerc
 
 
* 738 références de produits vendus chaque semaine en moyenne dans un hyper E.Leclerc. Moyenne constatée dans 525 hypers E.Leclerc de janvier 2015 à janvier 2016