Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

L’alimentation de la poule - Conseil Pratique - E.Leclerc OLONNE

poule2_image_w320_h248.pngL’alimentation de la poule

La poule est à la mode. Pour ceux qui possèdent un jardin, elle est à la fois pourvoyeuse d'œufs frais et animal de compagnie. Voici quelques conseils pour bien la nourrir et donc avoir de bons œufs.

 

 
Alimentation de la poule : combien de repas par jour ?

Une poule doit être nourrie 2 fois par jour et avoir à disposition de l’eau fraîche et propre changée quotidiennement.

 

Alimentation de la poule : quelles graines lui donner ?

Les graines constituent la plus grande part de l'alimentation des gallinacés. Elles apportent les glucides et les vitamines du groupe B, indispensables à leur équilibre. En vedette : le blé, l'avoine, l'orge, le maïs (qui donnera une belle couleur au jaune des œufs). Vous pouvez également ajouter des graines de lin, naturellement riches en oméga 3. Ces fameux acides gras polyinsaturés passeront ainsi dans les œufs et augmenteront votre dose quotidienne (excellent notamment pour lutter contre les maladies cardiovasculaires).
Au rayon animalerie, vous pourrez trouver des sacs contenant des mélanges de graines spécifiquement conçus pour vos poulettes.

 

Alimentation de la poule : doit-on ne lui donner que des graines ?

Les poules doivent manger de tout car elles ont besoin de plusieurs familles d'aliments :

  • les protéines (apportées par les aliments d'origine animale). Si vos poules sont en liberté dans un grand espace, elles gratteront la terre pour se nourrir de vers. Sinon, elles se régaleront de vos restes (fromage, jambon viande...) ;
  • les vitamines (autres que celles du groupe B). Là encore, améliorez l'ordinaire de vos volailles en leur donnant les restes de salades, de légumes verts et de fruits ;
  • le calcium. C'est lui qui donne leur solidité aux coquilles d'œufs. N'hésitez pas à piler des coquilles d'huîtres ou de coquillage et à les mélanger aux céréales.

Veillez à ce qu’elles aient toujours du gravier à picorer : les petits cailloux ingérés restent dans le jabot et broient la nourriture. Eh oui : les poules n'ont pas de dents !

 

Alimentation de la poule : comment voir qu'une poule est bien nourrie ?

On voit qu’une poule est bien nourrie :

  • à la qualité de son plumage. Si elle perd ses plumes et, surtout, si elle commence à attaquer ses congénères ou à piqueter son propre plumage, c'est que sa nourriture n'est pas suffisante ou d’une qualité inadaptée ;
  • à la qualité de sa ponte. Une poule épanouie et bien nourrie pond régulièrement et donne des œufs de bonne qualité.

 

Quelle alimentation donner à un poussin ?

Si vous n'avez pas de coq, impossible qu’une poule donne des œufs capables de donner naissance à un poussin.
En revanche, vous pouvez avoir envie d'acheter un poussin pour le voir grandir, surtout si vous avez des enfants. Attention tout de même, vous ne saurez pas s'il s'agit d'un mâle ou d'une femelle avant quelques semaines.
Après 24 à 36 heures de jeûne juste après sa naissance, le poussin pourra commencer à être nourri. Il existe des produits adaptés dit « de démarrage » ou « premier âge ». Les 5 premiers jours, ceux-ci pourront être remplacés par de l'œuf dur écrasé et du pain trempé dans du lait. Ensuite et pendant 6 semaines environ, cette mixture maison, additionnée d'un peu de salade hachée, complètera les aliments du commerce.