Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

Voyager avec un chat - Conseil Pratique - E.Leclerc OLONNE

chatvoyages_image_w320_h248.pngVoyager avec un chat

Vous souhaitez emmener votre chat avec vous en voiture, en train, en avion ? Alors équipez-vous du bon matériel pour que cela se passe dans de bonnes conditions.

 

 

Le matériel adapté pour le transport d’un chat

Le chat nécessite un transport personnalisé, dans « son » panier ou « son » sac qui lui procure une sensation de sécurité et lui permet de jeter un œil sur l’extérieur sans être exposé.

  • Les cages entièrement grillagées ne sont pas idéales : leur excès d’ouverture rend le chat nerveux.
  • Les sacs manquent parfois de ventilation, sans compter qu’un chat malicieux peut arriver à faire glisser la fermeture…
  • Les modèles de caisse en plastique dur sont bien adaptés : elles sont constitués de deux parties avec des ouvertures sous forme de grilles des deux côtés et, parfois, une ouverture par le haut qui permet de saisir l’animal plus facilement.

 

Conseils pour faciliter le voyage de votre chat

  • Le plus difficile sera d’attraper le protagoniste. À la différence du chien, l’idée d’aller se « promener » ne le met pas en joie. Animal de territoire, le chat est, en effet, très casanier.
  • En voiture, placez-le toujours dans une caisse rigide. Ne le sortez pas : il pourrait se glisser sous vos pédales ou détourner votre attention. Et ne le laissez pas en plein soleil !
  • Si vous voyagez en avion, renseignez-vous auprès de la compagnie : certaines admettent le chat « en bagage accompagné » en cabine, ce qui sera moins stressant qu’en soute. Sinon, il vous faudra une caisse aux dimensions homologuées avec vos numéro de téléphone, adresse, etc., en plus d’une plaque d’identité fixée sur son collier et son passeport européen (à demander au vétérinaire). Choisissez de préférence des vols directs et évitez les périodes de pointe.