Alerte
0/ 0
La beauté

La beauté

les peaux sèches - La beauté - E.Leclerc RIANTEC

320 x 248 peau.pngLes secrets d’une peau éclatante de santé ! 

 

Qui un jour, n’a pas souffert d’une peau sèche ?

Saisonnière ou chronique, fréquente chez les enfants de moins de 10 ans et les seniors, la sécheresse cutanée est un sujet complexe. 

Prédisposition génétique, influence hormonale ou tout simplement pratiques d’hygiène et de soins inadaptés... Nos Docteurs en Pharmacie répondent à vos questions.

 

 

L’EAU, LES LIPIDES ET LA COUCHE CORNEE

La peau est hydratée en permanence de l’intérieur. Cette hydratation est apportée par la sueur et l’eau transépidermique. Captée au niveau du derme, cette eau se diffuse dans les couches de l’épiderme pour s’évaporer à la surface de la peau. C’est ce qu’on appelle la Perte Insensible en Eau (PIE). Cette évaporation imperceptible et continue est régulée au niveau de la couche cornée grâce aux cornéocytes et aux lipides épidermiques qui confortent la fonction « barrière » de l’épiderme.

 

LES FACTEURS DECLENCHANT LA SECHERESSE CUTANEE

La sécheresse cutanée peut être liée à des facteurs endogènes : prédisposition génétique, influence hormonale, vieillissement biologique… 

De nombreux facteurs externes contribuent également à son développement : 

• Les conditions climatiques à commencer par le froid, le vent, un air ambiant (chaud ou froid) présentant un taux d’humidité insuffisant... 

• Les contacts directs avec certains agents chimiques (détergents ménagers, solvants…), avec certains textiles irritant  l’épiderme ou favorisant la transpiration. 

• Des pratiques (lavages fréquents, bains chauds) ou des produits d’hygiène trop agressifs, astringents ou mal appropriés, qui perturbent la fonction barrière de la peau et le processus naturel d’hydratation. 

• Certains traitements thérapeutiques administrés par voie orale ou locale, pouvant avoir une action desséchante sur la peau.

• Des carences nutritionnelles notamment en acides gras essentiels, vitamines, minéraux…

 

EXPLICATIONS

Le film hydrolipidique est composé entre autres d’eau (dont la sueur secrétée par les glandes sudoripares) et de sébum (sécrétion grasse produite par les glandes sébacées). Il a une fonction barrière importante. 

Les lipides qu’il contient (cérides ou cires, squalène, cholestérol, stérides, triglycérides et acides gras) sont dits de surface. Ils contribuent à la douceur de la peau.

La couche cornée (stratum corneum) 

Couche supérieure de l’épiderme, dont la structure est souvent décrite sur un modèle de « briques » et de « mortier ».  Elle est composée de :

 1 - Cornéocytes (les briques), cellules cornées sans noyau chargées d’eau grâce aux facteurs naturels d’hydratation (NMF), petites molécules capables de retenir l’eau au niveau de la couche cornée. 

 2 - Ciment intercellulaire présentant des lipides épidermiques type céramides, cholestérol et acides gras

 

CONSEILS D’EXPERT

Outre l’emploi quotidien de produits d’hygiène et de soin adaptés, pensez à suivre quelques règles simples. Ainsi, au niveau de la toilette :

• Préférez les douches à l’eau tiède aux bains trop chauds.

• Evitez de nettoyer la peau de façon abusive.

• Rincez abondamment.

• Séchez la peau rapidement sans frotter mais en tapotant délicatement.

• Afin d’en optimiser l’efficacité, appliquez votre soin traitant ou réparateur sur une peau encore légèrement humide surtout lors des premières applications.