Alerte
0/ 0

Utilisation des cookies

Ce site peut-être amené à consulter les cookies stockés sur votre terminal pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez que vos cookies soient consultés.

Conseil Pratique

Conseil Pratique

Couettes et oreillers - Conseil Pratique - E.Leclerc ROMILLY SUR SEINE

Couettes_et_oreillers_image_w320_h248.pngComment bien choisir couettes et oreillers ?

Choisir sa couette et son oreiller n’est pas un geste anodin, sachant que l’on passe plus du tiers de sa vie à dormir. Suivez le guide pour connaître les critères à prendre en compte lors de l’achat.

 


Le garnissage de la couette

Aujourd’hui, la majorité des garnissages de couettes sont synthétiques. Composé de fibres polyester, il laisse passer l'air pour offrir les mêmes sensations de moelleux et de confort que le duvet. L’élasticité des fibres permet à la couette de retrouver sa forme après lavage.
 


Le piquage de la couette

Le piquage détermine la répartition du garnissage dans la couette et évite toute déperdition de chaleur.

  • Le piquage en lignes parallèles assure un maintien uniforme.
  • Le piquage en capitons optimise le gonflant par une meilleure répartition des fibres.
     


La taille de la couette

La couette doit déborder de 30 à 50 cm de chaque côté du lit.

  • Pour un lit une place (90 cm x 190 cm) : il faut une couette de 140 x 200 cm ou de 200 x 200 cm.
  • Pour un lit deux places (140 cm x 190 cm) : il faut une couette de 200 x 200 cm ou de 240 x 220 cm.
  • Pour un lit deux places (160 à 180 cm x 200 cm de longueur) : il faut une couette de 240 x 220 cm ou de 260 x 240 cm.
     


Comment laver une couette ?

  • Vous pouvez laver une couette synthétique en machine. Il suffit de respecter les recommandations de lavage indiquées sur l’étiquette. Une couette de 140 x 200 cm entre facilement dans un lave-linge.
  • Pour les plus grandes tailles, il est nettement préférable de se rendre dans une laverie, qui possède également un sèche-linge.
  • Vous pouvez la sécher directement dans le sèche-linge en y ajoutant une ou deux balles de tennis pour retrouver le gonflant d’origine.
     

La densité d’un oreiller

Pour bien dormir, le choix de l’oreiller est essentiel. C’est lui qui soutient votre nuque et permet à votre dos de prendre la meilleure position pendant votre sommeil. L’oreiller choisi doit épouser les courbes du cou et maintenir la tête droite, tout en permettant à la colonne vertébrale de garder le plus possible sa position naturelle. 

  • Vous dormez sur le côté : choisissez un oreiller ferme, ni trop gros, ni trop fin mais suffisamment haut pour que la tête reste droite.
  • Vous dormez sur le dos : optez pour un oreiller pas trop gros et moyennement ferme, pour que la tête reste alignée avec la colonne.
  • Vous dormez à plat ventre : préférez un oreiller plat, ou très fin, et moelleux, afin de réduire la tension de la nuque.

 

L’oreiller classique synthétique ou naturel ?

  • Synthétique (fibre polyester) : hypoallergénique, aéré, moelleux et d’un excellent rapport qualité/prix.
  • Naturel (garnissage en plumettes) : léger, gonflant, ferme sous la nuque. Il adopte la forme la plus adaptée au dormeur. En quelques minutes, il adopte la forme la plus adaptée au dormeur. Douillet, il reste néanmoins ferme sous la nuque. Aujourd’hui, la plupart de ces oreillers en duvet subissent un traitement anti-allergies.
     

L’oreiller ergonomique

L’oreiller ergonomique (en mousse viscoélastique) est idéal pour les personnes souffrant de maux de dos. En mousse viscoélastique, il permet à tous les muscles de se relaxer. Cette mousse possède, en effet, la faculté d’épouser parfaitement la forme de la nuque et de la tête, pour un confort maximal dès lors qu’on réussit à s’habituer à dormir avec un tel oreiller.