Alerte
0/ 0
Conseil Pratique

Conseil Pratique

De belles jardinières - Conseil Pratique - E.Leclerc SAINT ASTIER

PLANTER_FLEURS2_image_w320_h248.pngComment composer de belles jardinières !

Avoir de jolies jardinières bien fleuries sur un balcon, une terrasse ou dans
le jardin, est agréable et participe à l’ambiance des lieux. Voici quelques conseils pour bien les composer, les entretenir et les arroser.

 

 

Jardinières : choisir les plantes selon l’exposition

Avant tout, repérez l’ensoleillement du lieu où vous placerez votre pot ou votre jardinière. C’est, en effet, l’exposition qui déterminera le type de plantes à installer :

  • à l’ombre, optez pour les fuchsias, les impatiens et les bégonias tubéreux ;
  • en plein soleil, choisissez des géraniums, des pétunias ou des œillets d’Inde ;
  • à mi-ombre, préférez les bégonias, les primevères et les pensées.

Pensez aussi aux plantes aromatiques, (thym, ciboulette, menthe…), faciles à placer sur un rebord de fenêtre ou un balcon et qui s’adaptent au soleil comme à la mi-ombre.


Jardinières : choisir la bonne terre !

Remplissez les jardinières et les pots d’un terreau de plantation composé d’un quart de terre de jardin argileuse, qui apportera les éléments nutritifs, et de trois quarts d’humus, qui donnera de la légèreté à la terre. Avec un tel terreau, vous n’aurez en principe pas besoin d’engrais.
Il existe des terreaux contenant des engrais spécifiques à dilution lente qui fournissent un apport nutritif supplémentaire toute la saison. Utile si vos jardinières et pots sont un peu petits.


Jardinières : faut-il mettre de l’engrais ?

Si votre terre n’est pas récente et pour une floraison plus abondante, les engrais sont à ajouter périodiquement, à l’occasion d’un arrosage. Ils sont utiles lorsque vous ne rempotez pas vos végétaux tous les ans.


Jardinières : quel engrais choisir ?

Vous trouverez des engrais universels adaptés à la fertilisation de toutes les plantes en pots, en bacs ou en pleine terre.
Mais il existe aussi des engrais spécifiques à certaines plantes, en version classique ou en version agriculture biologique : engrais rosiers et arbustes à fleurs, engrais  géraniums et plantes fleuries, engrais hortensias…

 

Jardinières : l’installation des végétaux

  1. Pour voir l’effet que cela donnera, positionnez vos fleurs, toujours dans leurs godets, sur votre jardinière ou sur votre massif de pleine terre.
  2. Pour chaque plante, préparez un trou plus large que le godet.
  3. Retirez la plante du godet, mettez-la à tremper 10 minutes environ dans de l’eau, la terre doit être très humide.
  4. Placez-la dans le trou, puis rebouchez en veillant à ce que la terre ne recouvre pas le collet (la limite racines/plante).
  5. Arrosez abondamment.
     

Jardinières : l’entretien des plantes

  • En jardinière ou en pot, les plantes demandent peu d’entretien : il suffit de veiller à l’arrosage et de couper les fleurs fanées.
  • Si vos végétaux subissent une attaque de pucerons, de cochenilles, de limaces, d’oïdium (rosiers), utilisez un produit spécifique à chacun en suivant les recommandations indiquées sur l’emballage. Rien ne sert de sur-doser ! Un premier traitement et un second une semaine plus tard suffisent souvent.


Jardinières : comment arroser ?

  • Avant d’apporter de l’eau à la terre, vérifiez bien si elle en manque ou pas. Si elle est humide, mieux vaut vous abstenir, sinon les racines risqueraient de pourrir. Les plantes résistent souvent moins bien à l’excès d’eau qu’à la sécheresse.
  • Pour économiser l’eau, attendez le soir pour arroser. L’humidité sera ainsi conservée pendant la nuit.
  • L’usage de paillis (à base de lin ou d’écorces de pin) limite l’évaporation et permet d’espacer les arrosages.