Alerte
0/ 0
guide-dachat-2
Quel pain pour…le petit-déjeuner ? - E.Leclerc

QUEL PAIN POUR…

…le petit-déjeuner ?texte_painpetitdej.jpg

 
Le petit-déjeuner reste l’un des repas de la journée à privilégier. Il doit comporter un fruit ou jus de fruit, un produit céréalier, un produit laitier et une boisson. En tant que produit céréalier, le pain est l’allié d’un petit-déjeuner équilibré car il apporte les éléments nutritifs nécessaires au cerveau et aux muscles pour bien démarrer le matin et attaquer la journée d’un bon pied. Pour varier les plaisirs et les apports nutritionnels, variez les pains. 
 

Le pain blanc ou la baguette blanche

Pour beaucoup, le petit-déjeuner est associé à des tartines de baguette fraîche et, lorsque celle-ci est toute chaude, c’est un vrai plaisir gustatif. Si vous achetez votre baguette la veille, mettez-la dans un sac en papier ou un torchon propre : elle restera fraîche pour le lendemain matin. Ne la mettez surtout pas dans du plastique. 
Sachez que le pain blanc apporte un vrai coup de fouet et de l’énergie au moment de sa consommation mais il n’est pas suffisamment rassasiant pour vous éviter le grignotage avant le déjeuner. 

 

Le pain complet 

Le pain complet se digère progressivement : il vous permettra donc de tenir jusqu’au déjeuner sans grignoter. Il se conserve facilement quelques jours sans rassir.  
 

Le pain aux céréales

Pour ceux qui n’aiment pas le goût du pain complet, le pain aux céréales est un bon compromis. L’association du mélange de farines de blé, d’orge, de seigle et d’avoine lui donne un arôme doux et un moelleux incomparable. Une fois grillé, le pain aux céréales est parfait pour un petit-déjeuner très gourmand. 
 

Le pain de mie

Le pain de mie se caractérise par le moelleux de sa mie et l’absence de croûte croustillante. Il est légèrement plus gras et sucré que la baguette. Un bon pain de mie se reconnaît à sa couleur blanc cassé et à sa texture moelleuse, mais résistante. 
 

Qu’est-ce que je mets sur mon pain ?

Quel que soit le pain choisi, vous pouvez ajouter une fine couche de matière grasse, du beurre par exemple, de la confiture ou du miel. Réservez la pâte à tartiner aux week-ends et aux jours de fête !