Alerte
0/ 0
La noix de coco

Guide d'achat

La noix de coco - Guide d'achat - E.Leclerc

noix__de_coco_1_image_w320_h248.png

 

Fruit exotique, la noix de coco est commercialisée toute l’année. Suivez nos conseils pour bien la choisir, la conserver et la cuisiner et ne manquez pas de tester une recette exotique, celle du flan coco thaï.

 

 

Choisir la noix de coco

Une noix de coco doit être lourde et pleine de liquide. C’est ce dernier qui assure le moelleux et le parfum de la chair. Les yeux de la noix de coco doivent être intacts, et surtout pas moisis.

 

Conserver la noix de coco

La noix de coco se conserve à température ambiante avant son ouverture. Ensuite, la chair fraîche doit être placée au réfrigérateur ou peut également être congelée en vue d’un usage ultérieur.

 

Préparer la noix de coco

À l’aide d’un petit tournevis et d’un marteau, percez deux des trois yeux ronds et sombres situés à l’une des extrémités du fruit. Récupérez l’eau de coco pour faire un punch par exemple (à boire vite car elle a tendance à fermenter). Placez la noix 15 minutes dans un four chaud pour fendre la coque. Séparez la chair, ôtez sa peau marron peu facile à digérer et, le temps des préparatifs, plongez les morceaux de chair dans un bol d’eau pour éviter qu’ils ne s’oxydent.

 

Cuisiner la noix de coco

Indispensable aux plats asiatiques (currys, soupes thaïes), la noix de coco râpée parfume le riz, soit 1 cuillerée à soupe pour 50g de riz sec et ce, quel que soit le mode de cuisson du riz : à l’indienne, pilaf, mi-vapeur. Elle donne du croquant à un carpaccio de poisson (en copeaux fins réalisés à l’éplucheur à légumes) et apporte une note exotique lorsqu’elle est râpée dans les desserts : flan, rocher, tarte, crème anglaise ou sorbet. Vous pouvez également la grignoter coupée en dés nature ou encore trempés dans du chocolat fondu.