Alerte
0/ 0
Conseil Pratique

Conseil Pratique

Servir le vin, tout un art - Conseil Pratique - E.Leclerc CHATEAUBRIANT

Servir le vin, tout un art320x248_vin_blanc_vin_rouge_image_w320_h248.png

 

Pour les fêtes de fin d’année, le choix du vin et la manière de le servir à table fait partie d’un repas réussi. Voici quelques règles pour être sûr de ne pas se tromper.

 

 

 

tire_bouchon_vin_image_w80_h120.png Déboucher un vin

 Pour préserver la saveur du vin lorsque vous le débouchez, pensez à :

  - ôter la collerette sous le goulot. Le but est d'éviter que le vin ne touche le métal, ce qui risquerait de modifier son goût ;

  - essuyer le goulot de la bouteille pour éviter les petits dépôts ;

                     - ne pas transpercer totalement le bouchon avec le tire-bouchon afin qu’aucun morceau de liège ne tombe dans le vin.

 

 

La bonne température pour servir un vintemperature_vin_image_w180_h271.png

 

Il est important de servir un vin à la bonne température car une température trop froide empêche les arômes de s’exprimer, et une température trop chaude rend l’alcool trop présent. Voici quelques indications :

  • Les vins blancs secs et les rosés se servent entre 8 et 10 °C.

  • Les vins blancs moelleux (jurançon, sauternes, gewürztraminer…) se servent à une température comprise entre 10 et 13 °C. À l’apéritif, ces vins peuvent être proposés un peu plus frais, afin de préparer les papilles à accueillir les vins du repas, servis entre 8 et 12 °C.

  • Le champagne sera servi entre 7 et 9 °C. Pour les grands millésimes de champagne, préférez une température entre 12 et 14 °C.

  • Les vins rouges sont généralement servis à une température oscillant entre 14 et 17 °C.

  • Les vins tanniques plutôt autour de 15 °C.

 

Comment mettre le vin à la bonne température ?

D’une manière générale, un vin doit être mis lentement à température et mieux vaut le servir légèrement trop frais que pas assez, car il se réchauffe vite dans les verres.
Pour vérifier la température, l’idéal est d’avoir un thermomètre à vin (thermo-sonde) que l’on place dans la bouteille ou directement dans le verre. On peut aussi utiliser un collier digital qui s’applique autour de la bouteille.
Pour amener un vin à la bonne température, si vous n’avez ni cave ni armoire à vin, la meilleure solution est de placer les bouteilles dans le bas du réfrigérateur ou la contre-porte (à 4-5°C) pendant 1 à 3 heures qu’il s’agisse d’un vin blanc, d’un rosé, d’un rouge ou d’un champagne. Évitez le congélateur ou le bac freezer car le refroidissement est trop rapide et risque de nuire à la qualité du vin.
Pour maintenir le vin rosé, le blanc ou le champagne à bonne température, vous pouvez mettre la bouteille dans un seau d’eau fraîche ou dans un manchon glacière.
Si vous souhaitez apporter une bouteille fraîche lorsque vous êtes invité, vous pouvez utiliser un rafraîchisseur : il s’agit d’un corset rempli de glace qui se fixe autour de la bouteille et permet de la maintenir à une bonne température.
Mais attention, un vin ne doit jamais descendre à une température inférieure à 6 °C.

 

Mettre le vin en carafe

carafe_a_vin_image_w70_h104.pngLes vins rouges comme les blancs peuvent être mis en carafe pour libérer les arômes. Cela permet au vin de s’aérer et favorise l’exposition à l’air de tout le contenu de la bouteille et non pas seulement de la partie supérieure, accélérant ainsi le dégagement des arômes.
Pour les vins les plus anciens, attendez qu’un dépôt se forme au fond de la bouteille, avant de le mettre en carafe.
Sans compter qu’une carafe est du plus bel effet sur une table de fête.

 

Choisir des verresplusieurs_vins_image_w200_h133.png

Il existe des verres aux formes et aux tailles multiples. Un verre transparent permet d’admirer la robe du vin. Préférez aussi un pied long pour éviter que la main ne réchauffe le verre. Préférez enfin un verre haut et resserré vers le haut, plutôt qu’un verre ouvert, pour concentrer les arômes.

 

L’ordre des vins

 

Les vins doivent être choisis en fonction des plats. Certains experts disent qu’un rouge se mariera aisément avec une viande rouge, un vin blanc avec une viande blanche. Le choix dépend aussi de vos goûts et des saveurs que vous appréciez.
Quel que soit votre choix, il y a une règle à respecter pour permettre à vos invités d’apprécier chacun des vins servis. Commencez par les vins les plus jeunes et les plus légers pour aller vers des vins plus vieux et plus corsés. Dégustez d’abord les blancs avant les rosés et les rouges, ceux d’une qualité moindre avant les grands crus.

 

Reconnaître un vin bouchonné

Goûtez le vin que vous allez servir avant de passer à table, car il arrive qu’une bouteille soit bouchonnée. Pour cela, rincez votre verre à l’eau claire pour qu’il soit bien propre, sans l’essuyer. Un vin bouchonné se traduit par une odeur de bois pourri ou de renfermé et un goût de carton mouillé. N’agitez pas votre verre pour goûter et n’hésitez pas à recommencer avec un verre propre si un doute persiste.
 


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.