Alerte
0/ 0
Conseil Pratique

Conseil Pratique

Nourrir les oiseaux - Conseil Pratique - E.Leclerc MEYZIEU

Oiseaux_du_ciel_Article_image_w320_h248.pngAccueillir les oiseaux du ciel dans son jardin

Les oiseaux du ciel sont ceux qui s’installent dans nos jardins ou sur nos balcons.

Du rouge-gorge à la mésange bleue, il existe de nombreuses espèces qui vous offriront un camaïeu de couleurs et de chants. Bien qu’il soit quasiment impossible d’apprivoiser ce type d’oiseaux, vous pouvez tout de même les attirer près de chez vous en leur apportant nourriture et confort à l’aide d’un nichoir. Il s’agit de petites maisons spécialement conçues pour les petits volatiles, ils privilégieront donc votre jardin ou votre balcon.


L'alimentation

Les oiseaux du ciel peuvent tout à fait se nourrir sans l’aide de l’Homme.

Ils apprécient tout de même de trouver facilement des graines. Ils feront de votre jardin leur lieu de résidence principale si vous leur offrez de la nourriture de façon régulière, notamment en hiver quand la terre devient dure et les vers plus difficiles à dénicher.

Il est d’abord important de s’équiper d’une mangeoire. Elle permet de garder les graines au sec et hors de portée des rongeurs. En ce qui concerne les graines, optez pour le tournesol, ce sont les graines les plus répandues et les plus appréciées par nos amis à plumes. Notez bien que les oiseaux vont écosser les graines de tournesol et laisser les cosses par terre. N’oubliez pas de laisser de l’eau propre à disposition, surtout en hiver quand l’eau gèle.

  • Régime particulier en hiver :

S’il y a bien une saison où il faut nourrir les oiseaux du ciel, c’est en hiver ! A cette période de l’année, ils ont plus de mal à trouver des vers et autres insectes alors qu’il leur faut des protéines et des matières grasses pour affronter le froid. Privilégiez donc les boules de graisses aux simples graines de tournesol.

  • Secourir un oisillon tombé du nid :

Il se peut que vous trouviez un petit oiseau mal en point dans votre jardin et que vous ne sachiez pas quoi faire. Les parents de cet oiseau sont sans doute à proximité, c’est pourquoi il est recommandé de ne pas le toucher. Si toutefois l’animal n’est pas abrité ou sujet à des dangers (passage de chats, route), placez le délicatement dans un endroit sécurisé et proche du lieu où vous l’avez trouvé pour que ses parents le retrouvent. Optez de préférence pour des buissons, des branches d’arbres basses ou des murets.