Alerte
0/ 0
Conseil Pratique

Conseil Pratique

Lutter contre les insectes - Conseil Pratique - E.Leclerc SAINT GAUDENS

Mouches, moustiques, fourmis… comment lutter contre les insectes avec les insecticidesInstecticide-texte.jpg

 

Dès qu’il fait beau, on ouvre les fenêtres et… bienvenue les insectes ! Pour chasser ces indésirables, volants ou rampants, les moyens ne manquent pas… 

 

 

 

 

Les répulsifs pour éloigner les insectes

 

-Les spirales. Lorsqu’elles brûlent, elles dégagent un produit (à base de pyréthrinoïde) qui éloigne les moustiques. Elles sont destinées à être utilisées à l’extérieur. Spirale-texte.jpg

-Les diffuseurs à brancher sur les prises électriques. En chauffant un liquide ou des petites plaquettes, ils distillent en continu des produits qui éloignent les indésirables. Ils sont efficaces plusieurs heures, jours ou semaines, même fenêtres ouvertes (reportez-vous à l’étiquette). Certains produits ciblent spécifiquement les moustiques, d’autres luttent également contre les mouches et les guêpes. 

-Les produits à appliquer sur la peau. Sous forme de lotion ou spray, ils contiennent l’un des 4 produits reconnus efficaces par le ministère de la Santé : DEET, IR3535, KBR3023 ou PMDRBO. Si vous souhaitez protéger vos enfants, choisissez un produit spécifiquement adapté car les produits et les dosages changent en fonction de chaque tranche d’âge. 

-Les huiles essentielles. La citronnelle, par exemple, est réputée efficace pour tenir les moustiques à distance. Ainsi, vous pouvez utiliser des bougies à la citronnelle à poser sur la table de la terrasse ou à planter dans l’herbe. L’huile essentielle de géranium est également efficace. Contre les fourmis, utilisez l’huile essentielle de menthe verte.

 

Les insecticides

 

Utiles lorsque les insectes sont entrés dans votre périmètre, les insecticides contiennent des molécules actives issues de la fleur de pyrèthre (plante vivace qui aime le plein soleil et ressemble à une BOMBE_AERO.jpgmarguerite) ou son équivalent synthétique, ou bien encore des dérivés de la nicotine. 

-Les aérosols. Ils permettent d’éliminer rapidement les insectes volants ou rampants, même les plus gros (taons, guêpes…). Cependant, bien que l’effet soit rapide, il n’est pas durable : si d’autres spécimens volants se présentent à vous, il faut une nouvelle pulvérisation. 

-Les poudres. Elles détruisent la plupart des petites bêtes au sol : fourmis, cafards, araignées, cloportes, tiques, puces... Il suffit de répandre le produit sur les lieux de passage et d’attendre.

-Les appâts, sous forme de capsule, tube, crème ou gel, sont à déposer dans les lieux fréquentés par l’insecte que l’on veut détruire. Une fois ingéré, l’insecticide tuera l’insecte et pourra même parfois faire des dégâts chez ses congénères (fourmis). Convenablement placés, ces appâts longue durée se révèlent d’une efficacité particulièrement redoutable ! 

-Contre les acariens ou les puces, l’insecticide est généralement vaporisé sur les couettes, les matelas ou les tapis infestés.

 

Les moyens mécaniques

 

Écologiques, les moyens mécaniques n’emploient aucune substance chimique. 

La tapette à mouches. Elle demande un peu d’adresse… et du temps ! Mais elle a fait ses preuves.Tapettes-texte.jpg

- La raquette électrique. C' est la version moderne de la tapette : grâce à une pile, un courant électrique parcourt le tamis de la raquette. Aussitôt touché, l’insecte est électrocuté. 

La bande collante ou les stickers. La première s’accroche au plafond, les seconds se collent sur les fenêtres. Ils attirent les insectes grâce à leurs couleurs vives et, parfois, l’odeur qu’ils dégagent.     Les mouches se posent sur la substance contenant l’insecticide, s’y collent et meurent peu après. Leur durée d’action est de 3 à 4 mois. 

Les ultrasons. Ils se branchent sur secteur ou fonctionnent à l’énergie solaire et émettent des fréquences censées éloigner les insectes. 

 

 

Attention à tenir tous ces produits hors de portée des enfants et des animaux domestiques.